Le conseil des ministres a décidé hier d’étendre jusqu’au 31 mars la validité de l’ancienne carte d’identité. Cette mesure vise à permettre à ceux qui disposent de leur ancienne carte et qui ne sont pas encore enregistrés pour la nouvelle de compléter les procédures nécessaires.
Rappelons que plusieurs partis, dont Lalit et le MMM, ont réclamé une extension de la validité de l’ancienne carte en attendant que la contestation de la validité de la nouvelle carte soit entendue devant le Privy Council. Les militants de la plateforme No to Biometrics on ID ont aussi refusé jusqu’ici de faire les procédures pour obtenir leur nouvelle carte et sont contre l’obligation de remplir des formulaires de consentement avant de donner leurs empreintes digitales. Ils réclament le maintien de l’ancienne carte en laminé.