Premchand Boojhawon, le président de GOPIO (Maurice) s’est réjoui de cette déclaration de Narendra Modi et aussi à l’effet que les cartes PIO seront valables pour la vie et non pas pour une période de dix ans seulement. Cette demande avait été effectuée par GOPIO (Maurice) à l’ancien Premier ministre indien, Atal Bihari Vaypayee, le leader du Bharatiya Janata Party.
Les détenteurs ont la possibilité d’acquérir des terrains (sauf agricoles) dans la Grande Peninsule et de tous les avantages d’un Indien vivant dans son pays à l’exception du droit de vote souligne, Premchand Boojhawon. Il souhaite que les personnes d’origine indienne de la cinquième ou sixième génération puissent bénéficier des avantages de la PIUO Card.
Le dossier concernant le projet de la route de l’engagisme sera à l’ordre du jour du prochain conseil exécutif de l’Unesco. Le gouvernement mauricien et l’Aapravasi Ghat Trust Fund souhaitent que le projet de la route de l’engagisme soit classé comme patrimoine mondial de l’humanité et son inscription sur la liste des mémoires de l’histoire du monde. La route de l’engagisme a obtenu le soutien de 26 pays concernés par cette vague de l’immigration au 19e siècle. Les représentants de ces pays seront présents lors de la conférence internationale sur l’immigration indienne qui se tiendra à Maurice dans le cadre du 180ème anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés de l’Inde, notamment du dépôt d’immigration de Bhawanipur à Calcutta le 15 septembre 1834.
L’invité d’honneur de ces célébrations sera Sushma Swaraj, ministre indienne des Affaires étrangères.
Par ailleurs, la Bhojpuri Speaking Union organise en novembre un bhojpuri Mohatsav où des objets ayant appartenu à nos ancêtres seront exposés.