Le magistrat Azam Neeroa, dans un jugement qu’il a rendu la semaine dernière, a rayé neuf procès qui ont été instruits contre un dénommé Harish Ramful, qui aurait fait des propositions d’embauche en Angleterre à certaines personnes.
Aussitôt appelés, les procès ont été rayés car les présumés plaignants ne se sont pas présentés en cour à l’appel de leurs noms. De plus, le magistrat est arrivé à la conclusion que les procès auraient dû être initiés au nom de Harish Ramful en tant que directeur de compagnie et non en son nom personnel.
D’autre part, le magistrat a insisté sur le fait que pour établir la culpabilité du dénommé Harish Ramful, il fallait présenter des preuves qu’il avait utilisé des moyens frauduleux pour induire en erreur ses soi-disant victimes. Or, dans cette affaire, les présumées victimes se sont laissées convaincre uniquement après avoir parlé avec l’accusé. Celui-ci n’a eu recours à aucun stratagème pour les berner. Pour le magistrat, donc, les procès en question ne tiennent pas la route.