Véritable course contre la montre que livrent chaque jour les centaines d’ouvriers de différents corps de métiers sur le chantier du Cascavelle Shopping Village à l’entrée de Flic-en-Flac. Cette dernière semaine s’annonce encore plus trépidante car les premières enseignes devront s’afficher incessamment en vue d’accueillir les premiers clients à partir de vendredi prochain. Les promoteurs de ce projet ambitieux pour la côte Ouest, Médine Limited, avec des investissements de plus de Rs 1 milliard ,prévoient un Soft Opening initial en prévision des Full Blown Activities pour la fin de novembre en prévision des fêtes de fin d’année.
Mais au-delà de pouvoir se tailler une place au soleil du Mauritius Shopping Paradise en devenir, le Cascavelle Shopping Village ambitionne de briller en tant que nouvel espace de convivialité en matière de sortie pour la famille mauricienne. La contrainte spatiale n’y est pas avec ses quelque 500 places de parkings pour voitures et autres véhicules réparties sur tout le site pour 10 000 mètres carrés d’espace commerciale sans compter les espaces verts et aménagés.
Certes, le Cascavelle Shpping Village a été aménagé à un carrefour bien fréquenté sur l’axe routier à l’Ouest. Quelque 20 000 véhicules croisent quotidiennement ce point névralgique, connu par les habitants de la région comme tout simplement « L’Entrée ». Les concepteurs du projet ont fait preuve de générosité pour mettre ce centre commercial à la portée de tout un chacun. Les principales voies d’accès ont été nettement améliorées, que ce soit sur la route de Rivière-Noire (A 3) ou celle menant vers Flic-en-Flac. Surtout des points de lumière additionnels sur le parcours, car il faudra prévoir que les heures de pointe d’activités et de fréquentation seront à partir de la fin de journée de travail jusqu’à 22 heures en fin de semaine.
Se présentant comme le plus grand centre commercial de la région Ouest, dont la vocation de détente et de loisirs reste indiscutable, le Cascavelle Shopping Centre a voulu relever un parti architectural particulier, en l’occurrence revaloriser des entités de l’architecture coloniale, en plus particulièrement sucrière. Cette touche peut difficilement être occultée à l’approche de cette nouvelle escale commerciale.
Dans l’enceinte du Cascavelle Shopping Village trône une véritable cheminée d’usine sucrière. Le ton sucrier est confirmé dès qu’on y pénètre avec des varangues, colonnades et toitures inclinées des maisons des planteurs d’antan. Les ouvriers mettent actuellement la dernière main aux menus travaux avant que les derniers échafaudages ne soient enlevés du site pour confirmer cet esprit de village, si cher aux promoteurs.
Ce qui frappe le plus avec l’organisation, bien généreuse en espace, est le fait que tout se résume à taille humaine. Nul besoin d’emprunter un escalier roulant, un escalateur ou encore un ascenseur pour arpenter le Cascavelle Shopping Village. Grimper quelques marches d’escalier le tour est joué. Cette ouverture vers le large n’échappe pas. Une véritable invitation à la flânerie en pleine nature même si le béton rappelle de temps à autre sa présence.
Ce n’est pas le Development Manager, Stéphane Poupinel de Valence, qui déniera cet esprit de préservation du patrimoine. Piaffant d’impatience de voir les premiers occupants s’y installer et de recevoir les premiers visiteurs et clients, il souligne avec force que « le Cascavelle Shopping Village se différencie des autres complexes en raison de sa taille humaine et son aspect cosy. Impossible de s’y perdre. Ensuite, nous avons cette adaptation à l’environnement de l’Ouest et de Maurice, plus particulièrement le concept d’Outdoor Living et non pas un aménagement fermé dans un Mall. C’est notre force ».
L’accès à la soixantaine de boutiques s’articule de l’extérieur par une allée centrale. Le Cascavelle Shopping Village comprend des boutiques commercialisant des marques locales et internationales, un supermarché de la chaîne Pic & Pay, une boutique de produits frais, soit des fruits et légumes et d’un bar à sushis.
La Foodcourt, lieu consacré de la convivialité, se décline par la présence de huit adresses aux cuisines variées susceptibles de satisfaire des goûts les plus éclectiques allant du Drive-Thru de KFC, qui fait la joie des petits, aussi bien que des grands, à la Taste of Asia, nom des plus évocateurs des saveurs orientales, à la traditionnelle Steak House de Spur sans oublier les pâtes italiennes.
« Les familles adopteront à coup sûr le Cascavelle Shopping Village en tant qu’espace commercial chaleureux et accueillant à quelques minutes des agglomérations habitées pour venir faire du shopping, se restaurer, et où leurs enfants pourront s’adonner à des activités en plein air en toute sécurité et en toute sérénité », confie Angélique Dalais, sales executive, qui confirme que tous les espaces ont trouvé preneurs pour permettre aux visiteurs de vivre une expérience de shopping unique.
D’autres services, comme des gabiers des principales banques commerciales, une pharmacie et des comptoirs pour échanger des devises étrangères, seront également opérationnels. Pas moins de 500 personnes pourront trouver du travail dans le Cascavelle Shopping Centre, alors que la construction au cours de cette dernière année, a vu plus de 600 ouvriers évoluer sur le chantier.
Avec l’échéance du 28 octobre se rapprochant, Thierry Sauzier, Deputy Chief Executive Officer de Médine, ne peut s’empêcher de remettre en perspective ce développement immobilier majeur sous le Médine Master Plan. « Le concept de Cascavelle Shopping Village — tant dans son positionnement géographique que dans sa conception architecturale et son fond, avec un Tenant-Mix très varié —, a été soigneusement étudié pour assurer la conformité avec la philosophie du Médine Master Plan et notre devise, Médine living better », s’appesantit-il.
En conclusion, Thierry Sauzier prend un autre pari sur l’avenir. « Nous sommes très confiants que le Cascavelle Shopping Village se transformera rapidement en un One-Stop-Shop incontournable à l’Ouest. Avec le développement des nouveaux axes routiers reliant l’Ouest au centre du pays, il accroîtra son rayonnement géographique au-delà de l’Ouest », laisse-t-il entendre au début de cette nouvelle aventure initiée par la centenaire Médine.