Ce dimanche marquera une autre étape importante dans le développement du projet Safari Africa de Casela avec l’arrivée d’une cinquantaine d’animaux, des antilopes en provenance d’Afrique du Sud, a annoncé ce matin, au Mauricien, Casela World of Adventures.
L’arrivée de ces animaux en provenance de Johannesburg est attendue ce dimanche à 13 h 30. Le temps de compléter les formalités d’usage pour leur entrée dans le pays, les animaux arriveront en soirée au parc de Cascavelle où ils devront passer par une période de quarantaine. Dans une interview accordée au Mauricien, il y a deux semaines, la vétérinaire en chef de Casela, Marie Claire Domaingue, devait nous informer qu’« à chaque fois qu’il y a une demande d’importation d’animaux, des officiers mauriciens du département vétérinaire du ministère de l’Agro-industrie viennent inspecter nos enclos pour voir les conditions dans lesquelles les animaux seront gardés. Ils sont venus en décembre pour une nouvelle demande. De plus, c’est eux qui accréditent la quarantaine et imposent des normes vétérinaires d’entrée, soit une quarantaine avant que les animaux quittent le pays d’origine et une autre à l’arrivée.
Le parc recevra ainsi à partir de ce dimanche waterbucks, des élans, 15 koudous et des blesboks. Ce sont des espèces déjà présentes à Casela. Selon Mme Domaingue, le choix d’en ramener plus repose sur le fait que ce sont des animaux qui s’adaptent facilement au climat mauricien. Elle ajoute qu’il y a encore beaucoup d’espace inexploité dans le parc de l’Ouest et observe qu’avec un plus grand nombre d’animaux dans le safari, les visiteurs auront plus de chances de les voir à chaque visite.
À ce jour, le safari compte 80 têtes, dont un bébé blesbok. Une cinquantaine d’autres, de la même espèce, devraient les rejoindre au courant de l’année.