À un peu plus d’un mois du coup d’envoi de la huitième édition des Jeux des îles, Devanand Ritoo affiche une confiance certaine. Le ministre de la Jeunesse et des Sports est d’avis que Maurice possède les atouts pour émerger en tant que meilleure nation lors de cette manifestation prévue aux Seychelles du 5 au 14 août prochain.
Devanand Ritoo a partagé son optimisme avec les sportifs ayant décroché la médaille de bronze aux championnats d’Afrique de lutte, de tennis de table, d’athlétisme et de badminton. Ces derniers, accompagnés de leurs entraîneurs, recevaient leurs cash prizes hier après-midi au gymnase de Phoenix. Le ministre explique cette confiance par le fait que Maurice, à son avis, se trouve être l’équipe la mieux préparée.
« J’ai le sentiment que nous réaliserons une meilleure performance que lors des précédentes éditions des Jeux des îles. Au niveau de l’encadrement, nous sommes far ahead. Nos sportifs ont bénéficié de facilités en termes de stages, de transport, d’assistance médicale et même de l’apport de psychologues. Le Steering Committee institué depuis plus d’un an et qui comprend Novin Gaya, Zameer Janoo, Rajen Descann et Vanina Cadressen a réalisé un travail extraordinaire. De plus, le Club Maurice, avec Giandev Moteea à sa tête, nous a permis de bénéficier de l’aide des firmes privées. »
Il a également soutenu que cet engouement au niveau de son ministère se conjugue avec le potentiel des sportifs. D’où son souhait : « Nous devrons émerger comme le meilleur pays aux Jeux des îles et nous devrons viser coûte que coûte la plus haute marche du podium. »
Toutefois, afin que ce souhait puisse se traduire dans la réalité, Devanand Ritoo a demandé aux sportifs présents de consentir à encore plus d’efforts. Dans cette optique, il a pris pour exemple les boxeurs ayant brillé aux récents championnats d’Afrique. « Leur prestation ne constitue pas le fruit du hasard. Les stages et les frottements leur ont été profitables. Ils n’ont ainsi pu que progresser. » Il a également réitéré le souhait que Maurice puisse organiser les JIOI de 2019.
Dans un autre ordre d’idées, le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est dit heureux que le conseil des ministres, réuni le 13 mai, a donné son aval pour une augmentation des allocations aux sportifs. « C’est une reconnaissance de l’État qui vous permet de garder le niveau et de viser le plus haut possible. »
Et d’évoquer l’octroi des cash prizes. « Ces récompenses valorisent vos performances à travers la High Level Sports Unit. Toutefois, vous devrez continuer sur votre lancée, car d’autres défis vous attendent. » Il a aussi parlé de déclic qui pourrait permettre à un sportif mauricien de décrocher l’or aux Jeux olympiques.
De son côté, Ram Lollchand, président de la High Level Sports Unit (HLSU), s’est appesanti sur les changements apportés dans l’octroi des cash prizes, avec notamment l’introduction des Jeux olympiques des Jeunes et des Jeux du Commonwealth des Jeunes, et le nombre de pays participants à une compétition. Concernant les bénéficiaires de l’allocation mensuelle, il a fait ressortir qu’ils possèdent « le droit moral et formel » de décrocher la médaille d’or aux prochains Jeux des îles.
Les bénéficiaires
Tennis de table (championnats d’Afrique juniors — médaille de bronze par équipes)
Widaad Gokhool, Deborah Wong Yuen Kwong, Caroline Ramasawmy et Darshana Sabhi Appanna (Rs 10 000 chacune)
Badminton (championnats d’Afrique seniors — médaille de bronze par équipes)
Yoni Louison, Christopher Paul, Daven Pachee, Deeneshsing Baboolall, Kate Foo Kune, Karen Foo Kune, Yeldie Louison et Shama Aboobakar (Rs 12 000 chacun)
Double dames (médaille de bronze)
Kate Foo Kune et Karen Foo Kune (Rs 12 000 chacune)
Athlétisme (championnats d’Afrique juniors — médaille de bronze au relais 4×100 m)
Thierry Ferdinand,, Jonathan Bardottier, Darren Paul et Christopher Quenette (Rs 10 000 chacun)
Lutte (championnats d’Afrique seniors — médaille de bronze)
Marie-Joyce Milazar (Rs 28 000)
Tennis de table (championnats d’Afrique cadettes)
Jaisina Newaj (bronze au tournoi par équipes et en individuel (un trophée)
Isabelle Chowree (bronze au tournoi par équipes) -un trophée)
Entraîneurs
Rajessen Desscann (tennis de table) : Rs 4 000 et un trophée
Kishen Beesoondoyal (badminton) : Rs 4 800
Nanda Chinapyel (athlétisme) : Rs 4 000
Alec Albert (lutte) : Rs 11 200