Photo Archives

Les employés des casinos sont très remontés depuis qu’une de leurs collègues affectée à Curepipe a dû être hospitalisée dimanche dernier suite à un malaise après avoir été pris à prise par l’Officer in Charge devant d’autres employés et même des clients.

Le syndicat qui rencontre la presse en début de semaine compte, outre manifester contre la direction des casinos, réclamer aussi le départ de cette Officer in Charge, dont la seule compétence selon les employés serait sa proximité avec un membre de l’entourage proche du Premier ministre Pravind Jugnauth.

Le syndicat s’étonne par ailleurs de l’attitude du directeur de la State Investment Corporation, Prem Beejan, qui ne bouge pas d’un iota malgré les récriminations dont l’Officer in Charge est l’objet. Entre nominés politiques, on se serre les coudes, dénoncent sur le ton sarcastique ces employés à la merci des petits chefs pistonnés sur un base partisane. C’est comme si leur ancien collègue Persand était mort pour rien après avoir subi un harcèlement incessant au travail, rappellent-ils.