La direction des Casinos de Maurice a accepté de geler toutes les procédures de licenciement jusqu’à l’année prochaine. Kurt Peters, CEO, était convoqué ce matin au ministère du Travail dans le cadre d’une réunion importante avec le ministre Soodesh Callichurn et les hauts cadres du ministère. Dans une brève déclaration à la presse, Kurt Peters a expliqué que cette décision a été prise sur un plan humanitaire à la veille des fêtes de fin d’année.
Ce sont 95 employés des Casinos de Maurice qui devaient recevoir aujourd’hui leur lettre de licenciement mais qui pourront au final bénéficier d’un sursis. Lors d’une rencontre avec Kurt Peters, Soodesh Callichurn est intervenu pour demander que les procédures de mise à pied des employés soient suspendues à l’approche des fêtes de fin d’année. En attendant, les négociations entre le syndicat et la direction se poursuivent. Cela, affirme le ministre, afin de trouver « une juste compensation ». Il convient de souligner que quelque 200 employés au total devraient recevoir leur lettre de licenciement.
Autre annonce : le plan de retraite volontaire destiné à ceux de plus de 50 ans a été étendu à l’ensemble des employés des Casinos. Cela dans le but de sauvegarder le maximum d’emplois, a indiqué le ministre. Soodesh Callichurn a ajouté qu’avec cette mesure, il n’écarte pas la possibilité que le nombre de licenciés initialement prévu soit réduit. « Si à la fin de cet exercice, il y a toujours du surplus dans le nombre d’employés, la direction ira de l’avant avec un plan de restructuration ».
Dans une brève déclaration à l’issue de cette rencontre, le CEO des Casinos de Maurice a expliqué que la décision de suspendre les procédures de licenciement a été prise d’un point de vue humanitaire et que les négociations sont toujours on-going avec le syndicat.
Les trois casinos gérés par la SIC Management Services Co Ltd, en l’occurrence le Casino de Maurice, le Grand Casino du Domaine Les Pailles et le Caudan Waterfront Casinos, roulent à perte. À l’Assemblée nationale récemment, le ministre des Finances avait indiqué dans une réponse parlementaire au Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, que les pertes accumulées étaient de l’ordre de Rs 581 millions. Le gouvernement a introduit un Mutually Agreed Scheme, qui est un Termination Agreement, à l’intention de 317 employés âgés de plus de 50 ans et seulement une trentaine ont opté pour ce plan.
C’est dans une lettre datée du 2 octobre que la State Investment Corporation Management Services Co Ltd (SIC) a notifié au Permanent Secretary du ministère du Travail son intention de réduire le nombre d’employés dans les casinos qu’elle gère. La SIC avait expliqué que cette décision était motivée par le fait que la situation financière des casinos est dans le rouge, avec des pertes accumulées de Rs 581 millions, et que le licenciement était donc inévitable.