Les pertes dans les casinos sont passées de Rs 98 M en 2014 à Rs 34 M en 2017.Même si la situation est difficile, le gouvernement n’envisage cependant pas une privatisation. La priorité est de redresser la situation, sans toucher à l’emploi. C’est en tout cas ce qu’a répondu le Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier à une question du député Osman Mahomed. Le député du Parti travailliste (PTr) a demandé au Premier ministre, Pravind Jugnauth, quelle est la situation des casinos tombant sous la State Investment Corporation Mana- gement Services Company Ltd. Il voulait savoir en particulier si on prévoyait de rouvrir les casinos de Flic-en-Flac et de Belle-Mare.

En premier lieu, le Premier ministre a tenu à préciser que les casinos placés sous la responsabilité de cette com- pagnie sont les suivants : Grand Casino Du Domaine Ltée, Cau- dan Waterfront Casino Ltd, Casino de Maurice Ltée, Grand Baie Casino Ltd, Sun Casinos Ltd et Beach Casinos Ltd.

De cette liste, seuls les deux derniers casinos, se trouvant respectivement à Flic-en-Flac et Trou-aux-Biches, sont fermés. Les employés ont été redéployés vers les autres casinos. En ce qui concerne le casino de Belle- Mare, il était opéré par la SIC Management Services mais appartenait à Sun Casinos Ltd et se trouvait d’ailleurs à l’hôtel Saint Géran. Le casino a cessé ses opérations en 2003. Pour le moment, a ajouté Pravind Jugnauth, la SIC Management Services Company Ltd n’envisage pas la réouverture des casinos de Flic-en-Flac et de Belle-Mare.

À une question supplémentaire d’Osman Mahomed, sur la situation financière des casinos, le Premier ministre a répondu que les pertes sont passées de Rs98Men2014àRs34Men 2017. Il a ajouté qu’un exercice de restructuration a eu lieu dans les casinos, sans pour au- tant toucher à l’emploi, bien que le nombre d’employés recrutés sous l’ancien gouvernement était supérieur à ce qui était requis.

Faisant référence à un article paru dans la presse, Osman Mahomed a demandé s’il y avait un projet de privatisation des casinos. Pravind Jugnauth a répondu que lorsqu’il faisait partie du précédent gouverne- ment, il savait qu’il y avait un tel projet, ajoutant qu’un repre- neur avait même été identifié. « Et en tant que ministre des Finances, je savais à quel point cet exercice était douteux. Je pense que le PTr doit être mieux renseigné à ce sujet. En ce qui nous concerne, la priorité est de redresser la situation.

Il n’y a aucun projet pour privatiser les casinos. » Rajesh Bhagwan a, lui, demandé « combien d’argent a été investi » dans la conversion du centre de conférences de Grand-Baie en casino, relevant les « magouilles » ayant eu lieu à ce sujet. Le Premier ministre s’est contenté de dire qu’il a déjà répondu à cette question par le passé et qu’il ne se souvient pas qu’il y avait eu « quelconque magouille »