L’émoi est très vif au sein des employés des casinos de Maurice après le décès de Parmanandsingh Persand, Assistant Unit Head Security Officer, lequel avait été convoqué le jeudi 28 juin dans la salle du conseil d’administration où se trouvaient déjà trois policiers en présence d’un autre chef, comme il en existe tnt dans ce secteur pollué par les nominés politiques. Traumatisé, il est admis à l’hôpital le lendemain, soit le vendredi 29 juin, son état devait se détériorer et il devait déceder mardi le 3 juillet.
Et pas plus tard que le 18 juin, voilà ce qu’écrivait la victime dans une correspondance adressée au Deputy General Manager des casinos : « I have noted that the last three months I have been deliberately deprived from my right to perform my duty as per agreement with the company and posted at the parking to monitor the in and out of punters… I believe that the arbitrary measure and harassment against me is causing a lot of prejudice… « Au lieu d’obtenir une oreille attentive à ses griefs, c’est à une convocation intimidante et humiliante à laquelle a eu droit le plaignant.
C’est une bande de managers, pas vraiment qualifiés, et favorisée depuis l’ère de Benu Servansingh comme conseiller de Rama Sithanen qui est la source d’une véritable colère, voire d’un sentiment de révolte chez les employés qui ne s’expliquent pas les pouvoirs que détiennent ces personnes et dont elles n’hésiteraient pas à abuser. Le choix de Me Robin Ramburn pour enquêter sur le décès de Parmanandsingh Persand ne serait d’ailleurs pas bien vu par les employés qui flairent le cover-up.
Un dossier, apprend-t-on, sera envoyé à l’ICAC pour dénoncer les cas de népotisme et de favoritisme flagrants dont se seraient rendus coupables ces managers qui ont apparemment, sans vergogne, recruté leurs proches. Ils auraient même des intérêts dans des compagnies privées qui commercialisent des produits qui bénéficient de subventions de l’État.
Cette affaire est tellement scandaleuse qu’une importante personnalité de la région où habitait Parmanandsingh Persand a décidé de jouer de son influence pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire qui a aussi causé de l’exaspération dans ce quartier des hautes Plaines Wilhems. Le cas de cet employé des casinos mort dans des circonstances particulières constitue un bel exemple « d’equal opportunity ! « . Blabla, quand tu nous tiens…