Droguées par un homme dont elle avait accepté une cigarette, V., une adolescente de 12 ans et sa cousine de 14 ans sont tombées dans les pommes. A son réveil, V. a réalisé avoir été victime d’une agression sexuelle. Son agresseur présumé, Dave Michel Rughoo, aussi connu sous le nom de Mervin, 22 ans, a été arrêté.
Accompagnée d’Ashna, sa cousine de 14 ans, V., une adolescente de 12 ans domiciliée à Allée-Brillant, Castel, s’était rendue à la boutique pour s’acheter des glaces à la mi-journée, dimanche. En chemin, ont-elles confié à Rakhee, 37 ans, la mère de V., elles ont croisé un certain Dave Michel Rughoo, aussi connu sous le nom de Mervin, un habitant de la localité âgé de 22 ans. Ce dernier, marié et père d’un nourrisson de 8 mois, est une connaissance d’Ashna, laisse entendre Rakhee. Le jeune homme se serait alors adressé aux jeunes filles, les invitant à aller faire un tour, et elles auraient accepté sans broncher. Tous trois se seraient alors rendus à Bassin Deux Li Yeux, situé non loin. Une fois sur place, soutiennent les adolescentes, Mervin leur aurait offert ce qui semblait être une cigarette à fumer. Cependant, prises de vertige, elles ont vite compris qu’elles avaient été droguées et se sont évanouies. V. a été la première à reprendre connaissance. Dépourvue de vêtements et souffrant atrocement de ses parties intimes, qui saignaient, V. a immédiatement réveillé sa cousine, encore à moitié inconsciente à côté d’elle, et l’a informée de ce qui s’était passé. “Lorsque ma fille est rentrée, vers 15 heures, elle était silencieuse et est immédiatement allée se coucher. C’est sa cousine qui m’a raconté leur mésaventure.”, confie Rakhee. Elle a aussitôt averti son mari, Ellio. “Ellio était très remonté et s’est rendu chez Mervin dimanche soir pour lui demander des comptes mais celui-ci lui a rétorqué qu’il n’avait pas touché V.” Ce n’est que lundi matin qui Vanessa s’est libérée de ce fardeau. “Je l’ai sans cesse questionnée mais ce n’est que lundi, en pleurant, qu’elle m’a raconté ce qui s’était passé”, explique Rakhee. “Elle avait peur qu’on se mette en colère.”
Mardi matin, les parents de V. ont reçu la visite de la femme de l’agresseur présumé de leur fille. “Elle nous a dit que ce n’était pas la première fois que son mari était impliqué dans une affaire de ce genre et de ne pas hésiter à le dénoncer à la police. C’est à ce moment que nous nous sommes rendus, ma fille, mon mari et moi, au poste de police d’Eau-Coulée”, a confié Rakhee. L’affaire a aussitôt été référée à la Child Development Unit (CDU) et l’adolescente a été admise à l’hôpital Victoria, Candos, où elle se trouve toujours. Dave Michel Rughoo, pour sa part, a été arrêté hier par la police d’Eau-Coulée. Il a été placé en détention policière et sera traduit en Cour incessamment.
Rakhee, mère de cinq enfants âgés entre trois ans et 19 ans, déclare : “La situation dans laquelle je vis nuit à mes enfants. Ils ne sont pas en sécurité. Si nous vivions dans un environnement décent, rien de tout cela ne serait arrivé à V.” Rencontrée à son domicile à la rue Ganachaud, une maison dont les vitres sont pratiquement toutes brisées et dont la cour est dans un état d’abandon, Rakhee ajoute que son mari et elle ne vivent que de l’argent qu’ils obtiennent de la Sécurité sociale. Ellio, ayant été opéré d’une blessure survenue lors d’une partie de football, n’est toujours pas apte à travailler.
Ce n’est pas la première fois que la victime fait la Une des journaux. En décembre 2013, la jeune fille, alors âgée de 10 ans, avait mortellement poignardé l’ami de son père, Jocelyn Veerasamy, parce que ce dernier la harcelait sexuellement. Ils vivaient alors à Floréal. Cependant, vu son âge au moment des faits, les accusations pesant sur elle pour cet assassinat ont été rayées cette année.