Les forces de l’ordre prévoient deux exercices de simulation, liés aux catastrophes naturelles, ce week-end dans la région de Port-Louis. La première opération se tient aujourd’hui à Canal-Dayot et a pour scénario des pluies torrentielles, tandis que la deuxième, prévue demain après-midi au Champ-de-Mars, concerne une évacuation à cause d’un glissement de terrain.
Les habitants de Canal-Dayot et de Sable-Noir se sont sans doute réveillés en sursaut vers 6 h 30 ce matin avec le hurlement des sirènes des véhicules de police et de ceux des autres secouristes, dont les sapeurs-pompiers, qui seront déployés sur les lieux. Cette région a été choisie surtout car elle a été très touchée lors des inondations meurtrières du 30 mars. D’après le scénario, des averses se sont abattues pendant plus de trois heures sur cette partie de la capitale, provoquant une montée des eaux, piégeant des habitants chez eux et des maisons complètement inondées. Après avoir constaté l’ampleur des pluies, les services météorologiques de Vacoas en ont informé immédiatement les Casernes Centrales en vue de déclencher les premières procédures qui s’appliquent dans ce genre de situation de crise. Ainsi, le Disaster Committee, avec la participation des principaux stakeholders, devra se réunir en urgence.
Du côté de la police, qui a mené une campagne de sensibilisation dans cette région avant la tenue de cet exercice, on prévoit la participation de 50 à 75 habitants pour cet exercice et environ 75 éléments des forces de l’ordre seront déployés sur le terrain. En effet, cette opération sera effectuée en collaboration de la Special Support Unit, la National Coast Guard, la Special Mobile Force, les ambulanciers du SAMU et du St John, entre autres. La police indique qu’aucune déviation n’est prévue sur la route principale de Grand-Rivière-Nord-Ouest, sauf que la circulation risque d’être perturbée pendant une dizaine minutes pour un volet spécial. En effet, une partie de l’opération sera consacrée à un autobus « trapped » sur cet axe routier.
Cependant, pour l’autre exercice de simulation demain, des déviations sont à prévoir en plein centre de Port-Louis, soit dans les parages du Champ-de-Mars où l’opération aura lieu. Ainsi en vertu de l’article 25 (3) de la Police Act 1974 et de l’article 181 de la Road Traffic Act 1962, les Casernes Centrales ont procédé à des « traffic arrangements » pour le bon déroulement de cette opération. Ainsi, la rue Eugène Laurent, depuis son intersection avec la rue Corneille jusqu’à Boulevard Victoria, sera interdite aux véhicules et aux piétons. De plus, il sera strictement défendu de garer son véhicule le long de la rue Eugène Laurent.
D’autre part, les véhicules venant de Destaing Street et qui se dirigeront vers Vallée-Pitot devront emprunter la rue Frère Félix de Vallois. Ceux quittant Vallée-Pitot et roulant en direction du centre de la capitale devront prendre cette même rue. La police informe également que « non-compliance with these traffic arrangements will entail judicial procedings ». Cette opération de « landslide simulation evacuation exercice » est prévue de midi à 18 h demain soir. Ces deux exercices sont menés en vue d’habituer tous les acteurs concernés à leurs devoirs et responsabilités en cas de réelle urgence.