Après avoir tenu Maurice en haleine pendant au moins quatre jours, le cyclone Bansi fait désormais l’objet de fortes inquiétudes pour l’île Rodrigues en cette fin de semaine. Le National Disaster Risk Reduction and Management Committee (NDRRMC) s’est réuni en urgence aux Casernes centrales hier sous la présidence du ministre Raj Dayal pour passer en revue la situation à Rodrigues. Trois vols sont prévus pour transférer des équipes de renforts pour mener des opérations sur le terrain avec le passage de l’intense tempête tropicale.
Avec la confirmation depuis 15 h hier que Bansi ne représentait plus aucun danger pour Maurice, le NDRRMC a reporté toute son attention sur la situation prévalant à Rodrigues. Se basant sur les prévisions de la station météorologique de Vacoas, les responsables de ce comité ont affiché les plus grandes appréhensions sur les éventuels dégâts que pourrait causer le passage du cyclone Bansi. Même si Raj Dayal a déploré qu’il n’ait pas pu entrer en contact avec le Chef Commissaire Serge Clair en raison d’une communication défectueuse, pour l’informer des dernières prévisions, le ministre de l’Environnement a assuré que les escouades étaient déjà en mode “stand-by” à Rodrigues pour parer à toutes éventualités.
Ainsi, le Chairman du NDRRMC a déclaré que, dès que possible, trois vols seront programmés à destination de Rodrigues en vue d’assurer le transfert des unités d’interventions pour des opérations sur le terrain. À cet effet, un préposé du Central Electricity Board (CEB) a fait part de son intention de dépêcher une équipe d’environ 20 éléments pour effectuer des travaux sur le réseau électrique de Rodrigues. Ce déploiement des équipes de renfort à Rodrigues sera placé sous la responsabilité du Commanding Officer de la Special Mobile Force (SMF) Khemraj Servansing, qui assistait à la réunion en compagnie du Commissaire de Police Dhun Iswur Rampersad.
En ce qu’il s’agit de Maurice, le ministre Raj Dayal a annoncé que trois projets de reconstruction figuraient en « top priority » : le Pont Ducray à Notre-Dame, Montagne-Longue, le Bus Terminal de Camp-Thorel, et Kewal Nagar, à Belle-Rive, où des risques de glissement de terrain sont possibles. À la fin des consultations d’hier, le Chairman du NDRRMC a fait part de son entière satisfaction quant à la gestion du cyclone Bansi par les autorités mauriciennes. « All actors did a fantastic job. Ce fut un sans-faute sur toute la ligne », a fait ressortir Raj Dayal en présence du directeur de la météo, Rajan Mungra, et du chef de la Fonction publique Satyaved Seeballuck.