Une campagne d’affichage, des artistes sur scène, messages et témoignages… Tout est mis en oeuvre pour faire de la 10e édition du Candlelight Aids Memorial une réussite. L’événement se tiendra ce dimanche 17 mai au Caudan Waterfront à partir de 18 heures.
« Je suis séropositif. » Tel est le message véhiculé dans la série de cinq posters réalisés pour marquer cette occasion. Outre les figures connues comme Dhiren Moher, Den Ramsamy et Nicolas Ritter, on retrouve aussi Malini, décédée il y a quelques années et Nicolas Manbode, qui a fait son disclosure public ce matin.
Selon Danny Philippe, coordonnateur de l’événement, l’Aids Candlelight est aussi un moment pour se pencher sur ce qui a marché ou pas. « Maurice est aujourd’hui mondialement reconnue pour les mesures mises en place dans la lutte contre le sida. Toutefois, nous avons toujours un certain nombre de personnes qui meurent de la maladie. Il nous faut réfléchir et voir quelles sont les failles. Pourquoi nous n’arrivons pas à atteindre ces personnes. »
Pour cette 10e édition à Maurice, le thème choisi est « Nou destin dan nou lame. » Outre les messages des différents acteurs engagés dans la lutte contre le sida, des témoignages sont aussi prévus. Pour l’occasion, Nicolas Manbode a choisi de faire son « disclosure » public.
Danny Philippe dit également avoir une pensée spéciale pour Malini, la seule femme jusqu’ici à avoir dévoilé publiquement sa séropositivité et qui s’est vue par la suite rejetée par sa famille. Lors de la soirée de dimanche, hommage sera aussi rendu à quatre autres personnes décédées récemment et qui ont oeuvré dans ce combat chacun à leur manière. Elles sont : le travailleur social Lindsay Aza, le musicien Noël Jean, la coordinatrice de Candlelight à Baie-du-Tombeau, Sylvette Raboude, et le danseur Sanedhip Bhimjee.
Les artistes qui seront présents sur scène sont Laura Beg, Tritonik, Ras Minik, Jean-Jacques Arjoon, Mika Ramsamy, Philip Thomas, Jonathan Andy, ainsi que Mario Ramsamy.