Ce mardi 17 mai, le Mouvement patriotique (MP) a célébré sa première bougie. C’est dans cette optique qu’une cérémonie officielle a eu lieu à partir de 18 h 30, hier, au Caudan Waterfront, afin de commémorer l’événement. Pour l’occasion, le président du parti, Alan Ganoo, qui était entouré des membres du bureau national et du conseil national, a passé en revue les diverses activités et accomplissements du MP. Joe Lesjongard, pour sa part, a annoncé une série d’activités pour les deux mois à venir, organisées principalement à l’occasion du premier anniversaire du parti.
En prenant la parole, Alan Ganoo a rappelé que le 17 mai 2015, le MP avait vu le jour « suite à une distance avec le MMM, à cause de certaines différences, divergences, des désaccords et humiliations, mais aussi parce que nous avons réalisé que la stratégie du MMM reposait sur les mêmes concepts que par le passé. Nous ne pouvions plus continuer comme cela. Mais notre démission n’a jamais été liée à quelconque avantage personnel ». L’objectif du lancement de son parti, a-t-il soutenu, est d’apporter une vision plus socialiste, humaniste et progressiste. « Malgré une opposition composée de deux partis traditionnels, avec leur histoire et leur électorat, nous avons osé relever le défi de fonder un parti qui ferait de la politique autrement ». Il est revenu sur les divers accomplissements du MP en une année, tels que la proposition d’une baisse des tarifs du Central Electricity Board pour ceux se trouvant en bas de l’échelle, l’aide apportée aux familles de squatters, les propositions pour l’amélioration de certaines lois apportées par le gouvernement (la loi Bhadain et le Good Governance and Integrity Reporting Bill), la lutte contre la corruption (en demandant la démission des ministres impliqués), le soutien à la cause des artistes, ou encore le soutien au syndicat du Port, en demandant la réintégration d’Alain Edouard, qui avait été « injustement licencié ».
Il a également fait mention du « plus grand fléau touchant notre société actuellement, la drogue ». Alan Ganoo ajoute s’être battu au Parlement lors de la fermeture de la NATReSA, aussi bien que lorsque le ministre Anil Gayan avait annoncé la suspension du traitement à la méthadone. « Nou ti kapav fer ankor mieux. Nou finn fer bokou, mais pas assez. Nous ferons en sorte que le Mouvement Patriotique passe au niveau supérieur cette année ».
Joe Lesjongard, pour sa part, est revenu sur le fléau de la drogue lors de l’annonce d’un calendrier d’activités pour le premier anniversaire du MP. Ainsi, le 3 juin prochain, à la municipalité de Port-Louis, le MP compte donner une plateforme aux jeunes pour qu’ils puissent s’exprimer sur le sujet et bénéficier de l’avis d’experts. Le 10 juillet aura lieu l’agrandissement du bureau national du parti, avec l’accueil de nouveaux membres, principalement des femmes et des jeunes, ainsi qu’un renouvellement des comités exécutifs Ce premier anniversaire sera marqué par une série d’activités qui commencera le 28 mai et se terminera le 21 juin avec la Fête de la Musique.