Le Premier ministre Pravind Jugnauth a procédé, en cet après-midi du 15 janvier, à un constat de visu au temple Kaylasson, à Ste-Croix en marge de la fête Thaipoosam Cavadee, qui aura lieu le 31 janvier prochain. Accompagné de ministres, le chef du gouvernement a indiqué que les travaux entamés dans le cadre de la fête religieuse prendront du retard en raison de l’approche du cyclone tropical Berguitta dans le courant de la semaine: « Mo finn vinn guet bann travo de visu. Bann travo inn bien avanse me a koz siklonn, sa pou retard inpe travay-la. »

A une question sur la nature même de ces travaux, le PM a rappelé qu’il s’agit d’un mur de protection qui se fait par phases et qui sera terminé si tout se passe bien l’année prochaine. Il a regretté les problèmes d’accumulation d’eau dans les parkings avoisinants et les drains mais estime que cela ne pourra être résolu cette fois-ci.

Pour rappel, la fête Thaipoosam Cavadee a lieu tous les ans en janvier ou février. Originaire du sud de l’Inde, cette fête tamoule existe depuis plus de 6,000 ans avant l’ère grégorienne. Le Cavadee est une cérémonie de purification. Durant la fête, les participants portent sur leurs épaules le cavadee, structure en bois symbolisant les montagnes sacrées et abondamment décorée. Une longue préparation de plusieurs jours, accompagnée d’un jeûne, précède la cérémonie.

Quant au temple de Kaylasson, il s’agit là d’une merveille architecturale, situé à Ste-Croix dans la banlieue nord de Port-Louis. La construction du Temple débuta en 1854. Le Korvil, consacré en 1860, est le plus important lieu de culte de la communauté tamoule de l’île Maurice.