Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a exhorté les professionnels et entrepreneurs sino-mauriciens à tout mettre en oeuvre pour saisir les opportunités d’affaires créées avec la Chine ainsi qu’à l’intérieur du corridor Asie-Afrique suivant l’accord entre Air Mauritius et le Changi Singapore International Airport. C’était, vendredi soir, au dîner annuel de la Chambre de commerce chinoise (CCC) qui célébrait, par la même occasion son 107e anniversaire. Le président en exercice de la CCC, Pierre Yeung Chin Shing, a, lors de son intervention, annoncé la création d’une fondation pour la réservation du cachet et le développement de Chinatown.
Le Premier ministre a, d’emblée, fait référence à sa vision de l’architecture économique du pays qu’il avait présentée, en août dernier, dans son Economic Mission Statement, affirmant que sa vision consiste à porter le pays à un autre niveau de développement économique, soit une économie tirée par l’innovation. L’exercice constate la mise en place d’une série de fondamentaux solides. « These encompass inclusive development, equity and social justice, quality investments resulting in job creation and transparency and good governance. These fundamentals are strongly reflected in all actions of my Government », a indiqué sir Anerood Jugnauth qui estime que la confiance dans le monde des affaires est à son niveau le plus haut comparativement aux années précédentes.
Le chef du gouvernement a laissé entendre qu’il y a actuellement un flux de nouveaux investissements productifs et innovateurs dans divers secteurs. Le gouvernement, a-t-il soutenu, est déterminé à améliorer davantage le climat des affaires mais considère également qu’il est important de promouvoir les normes de bonne gouvernance et de transparence. « Happenings in our banking industry are again a clear indication of our seriousness in ensuring that the best practices and set norms and regulations are adhered to », a fait comprendre le Premier ministre. Pour ce dernier, c’est de cette manière que le pays sera en mesure de préserver son image de centre financier d’excellence et de destination d’affaires propre.
SAJ a réaffirmé que la diversification des marchés et des investissements est un facteur clé de notre réussite économique. Le gouvernement fait des efforts en ce sens. La Chine, a-t-il poursuivi, est un marché très important pour Maurice. Non seulement la Chine figure parmi les principaux investisseurs et partenaires commerciaux de Maurice, ce pays est aussi source d’un nombre croissant de touristes. Pour le Premier ministre, les relations culturelles, diplomatiques et d’affaires étroites entre Maurice et la Chine devraient porter la coopération bilatérale à un niveau encore plus élevé. SAJ a assuré les hommes d’affaires sino-mauriciens que le gouvernement les soutiendra dans l’exploitation des opportunités d’affaires entre Maurice et la Chine et sur l’axe Asie-Afrique.
Pierre Yeung Chin Shing a fait état du projet de création d’une fondation dont les objectifs principaux seront d’assurer le maintien du cachet de Chinatown pendant de longues années et aussi de l’entretien d’autres sites culturels. Cette fondation portera le nom de Vasiong Foundation, l’acte notarial étant en préparation. Le président en exercice de la CCC s’est réjoui de la décision du gouvernement de revoir les règlements concernant le « buffer zone » de l’Appravasi Ghat, site historique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette révision, selon lui, aidera à donner une nouvelle vie au Chinatown et encouragera les propriétaires terriens et promoteurs immobiliers à considérer la possibilité de transformer le Chinatown en une Smart City. La CCC envisagerait dans la même foulée la construction de son siège social.
Dans un autre ordre d’idées, Pierre Yeung Chin Shing a fait état de la désignation de la Chambre en tant que représentant officiel de la Huaqiao University de Xiamen, dans la Province de Fujian. L’inscription des étudiants désirant suivre une formation tertiaire dans cette université se fera par le truchement de la CCC. La Huaqiao University a, par ailleurs, décidé d’accorder, à partir de 2016, deux bourses annuelles à des étudiants mauriciens souhaitant entreprendre des études poussées sur la langue et la culture chinoises.
Passant en revue les activités organisées par la CCC dans le courant de l’année, Pierre Yeung Chin Shing s’est félicité de la réussite du Chinatown Food and Cultural Festinal et a parlé des démarches entreprises auprès des autorités pour le maintien de la sécurité à Chinatown, l’obtention d’un terrain à la Rue Royale, Port-Louis, et l’amélioration des dispositions au cimetière de Bois Marchand. Les activités sociales de la Chambre, dont la visite au Sui Loong Home, centre pour personnes du troisième âge, ont aussi été évoquées.
Par ailleurs, Pierre Yeung Chin Shing a fait un appel aux membres de la CCC pour qu’ils partagent leurs connaissances et expériences au sein de la Chambre, l’objectif étant de faire de cette dernière une organisation non seulement représentative de la communauté de commerçants mais aussi de professionnels et d’entrepreneurs.