La 18e Conférence des ministres de l’Éducation du Commonwealth se tiendra à Maurice du 29 au 31 août au centre de conférence Swami Vivekananda à Pailles. Le thème retenu est « L’Éducation dans le Commonwealth : combler les fossés tout en accélérant la réalisation des objectifs internationalement agréés ». À travers différents forums, panels de discussions et commissions, les ministres de l’Éducation et les parties prenantes auront l’occasion de passer en revue le progrès accompli et les barrières pour la réalisation des objectifs internationalement agréés dans le cadre des Millenium Goals. Une session spéciale sera aussi consacrée à l’éducation tertiaire à Maurice.
Le ministre de l’Éducation a, lors d’un point de presse ce matin à l’hôtel Labourdonnais à Port-Louis, fait état des activités et sessions de travail qui seront organisés lors de la conférence des ministres de l’Éducation du Commonwealth. Vasant Bunwaree a souligné l’importance de cet événement, qui se tient tous les trois ans depuis 1959, dans le calendrier des réunions du Commonwealth.
Cette rencontre, explique Vasant Bunwaree, sera aussi l’occasion pour les pays d’évaluer le progrès accompli dans le cadre des Millenium Development Goals pour l’éducation, de prendre connaissance des difficultés rencontrées et de préparer un plan d’action pour les trois prochaines années. « 2015 is a crucial date as we reflect on emerging educational issues and challenges to consider the future of education beyond 2015 when AIG period is due to conclude », a déclaré le ministre. La conférence débouchera sur l’adoption du Commonwealth Secretariat Education’s Work Plan.
La conférence des ministres de l’Éducation permet aux participants de débattre et de partager des idées sur des enjeux dans le secteur éducatif. Elle vise aussi à définir les futurs objectifs et orientations. Plus de 800 délégués – des hauts responsables, universitaires, jeunes et représentants d’organismes nationaux et internationaux – se réuniront pour s’exprimer sur des sujets allant de la qualité de l’éducation dans le climat économique actuel à la manière de la rendre accessible à tous, en passant par des discussions sur la possibilité de multipartenariats destinés à financer le secteur. 36 ministres ont par ailleurs déjà confirmé leur participation.
La rencontre verra aussi la présence de cadres de l’Université de Cambridge. Parmi se trouvent Simon Lebus, Group Chief Executive de Cambridge Assessment, David Jeffrey, Assistant Director de la Ministry Relationship Education Division, Ann Puntis, Chief Executive, et Jane Henry, Education Sub Manager. Ils profiteront de leur visite chez nous pour récompenser les candidats mauriciens classés parmi les meilleurs au monde aux dernières épreuves du School Certificate et du Higher School Certificate.
Le Commonwealth Education Good Practice Award sera aussi remis lors de la conférence. La sélection finale aura lieu le 24 août au bureau du ministère de l’Éducation à Phoenix. C’est le pédagogue Jimmy Harmon de l’Institut Cardinal Jean Margéot qui a été sélectionné pour Maurice.
Outre la réunion ministérielle, quatre forums seront organisés en parallèle : le Teacher’s Forum, le Youth Forum, le Post Secondary/ Higher Education Leaders Forum et le Stakeholders Forum. Ces rencontres, affirme Vasant Bunwaree, donnera l’occasion aux autres parties prenantes de l’éducation de faire part de leurs idées et leurs priorités aux ministres présents. Une exposition réunissant plusieurs institutions du Commonwealth sera aussi organisée. L’on note, entre autres, la participation de Microsoft, de Cambridge University Press, du British Council, du World Class Learning Group et de la South African ABET Development Agency.
Le ministre de l’Éducation tertiaire assistera aussi à cette conférence du Commonwealth. Rajesh Jeetah, qui dirigera la délégation mauricienne, a souligné l’importance de cette rencontre pour l’éducation supérieure à Maurice. « C’est une occasion unique pour nous de présenter le pays comme une destination de qualité pour les études supérieures et de parler de nos projets et réalisations. » Il a aussi fait part de son intention d’« internationalising our education system ».
C’est le Premier ministre Navin Ramgoolam qui procédera à l’ouverture de la conférence le 29 août. Le chef du gouvernement de Sainte-Lucie, Kenny Davis Anthony, prononcera quant à lui la keynote address.