Raj Rughoonath, ex-président du syndicat de Mauritius Telecom, s’est rendu au CCID à Port-Louis ce jeudi 31 octobre. Il a fait une déposition afin que les enquêteurs se penchent sur l’octroi de câbles en cuivre à Mauritius Telecom, ce qui comprend également leur extraction et leur vente.

« J’ai des renseignement sur comment cela se passe. Il y a eu maldonne et je suis disposé à fournir tous les renseignements nécessaires à la police pour les besoins de l’enquête. »

Selon son homme de loi, Rajesh Unnuth, Raj Rughoonath a présenté aux enquêteurs « des éléments troublants concernant l’opacité du contrat d’allocation de câbles en cuivre ». Il a soutenu que l’action est dirigée « vers la direction de Mauritius Telecom ».