Les Citizens comptent bien déjouer les plans de Bruno Fernandes et ses coéquipiers

Manchester United-Manchester City, programmé ce soir à 20h30, est une des grosses rencontres du weekend. Si l’affiche a perdu de sa superbe, elle reste déterminante pour la fin de saison.

Arrivé cet hiver en provenance du Sporting, le Portugais, Bruno Fernandes a déjà conquis les fans de Manchester United. Mais la plus grosse rencontre jouée par le milieu du terrain, reste le déplacement à Chelsea en championnat. Pas sûr que les prestations contre Bruges, Wolverhampton ou encore Derby County ne soient vraiment révélatrices de son niveau. Opposé au milieu de terrain des Citizens, l’international de 25 ans aura enfin une opposition digne de ce nom et pourra prouver qu’il est parmi les meilleurs à son poste en Angleterre.

Bruno Fernandes a marqué quatre buts et délivré deux passes décisives lors de ses six premiers matches avec Manchester, la légende des Red Devils, Paul Scholes, affirmant que Bruno Fernandes rend l’équipe “regardable” grâce à sa capacité à attaquer. Le quadruple vainqueur de la Premier League, Nani, a vu cette capacité de près lors de son passage au Sporting, où il a joué aux côtés de Bruno Fernandes pendant une demi-saison. Le vainqueur de l’Euro 2016 a déclaré qu’il savait immédiatement que Bruno Fernandes était un joueur qui pourrait aider Manchester United, même s’il avait besoin d’un petit coup de pouce pour y arriver. “À ce moment où je jouais avec lui, j’ai vu tellement de qualité et tellement de potentiel chez ce joueur”, a déclaré Nani à Goal. “Un jour, dans une conversation avec lui, je l’ai simplement motivé à s’entraîner un peu plus dur parce que c’était la seule chose dont il avait besoin à ce moment-là pour qu’il puisse jouer au plus haut niveau en Premier League ou en Espagne ou dans une ligue différente”.

Déjà éliminé de la course au titre en Premier League par un Liverpool bien trop loin en tête, Manchester City doit se rabattre sur les autres compétitions. L’EFL Cup est déjà dans la poche, le parcours en Ligue des Champions se jouera lors du retour contre Madrid en 8e de finale et le quart de finale de la FA Cup se jouera fin mars. Autre levier pour bien terminer la saison : la domination territoriale. Le match aller s’était soldé par une défaite 2-1 à domicile face aux Red Devils et ne pas remporter la deuxième rencontre de championnat face à l’ennemi local serait un revers important.

Guardiola se montre rassurant pour KdB

Avec la sanction de l’UEFA visant Manchester City et la possibilité de voir l’équipe de Pep Guardiola manquer les deux prochaines saisons européennes, de nombreux cadres seraient tentés de quitter le navire. Sergio Agüero, David Silva et Fernandinho, membres historiques des Skyblues, pourraient connaitre leur dernier derby de Manchester. L’occasion de partir en beauté avant de laisser la place à une nouvelle génération.

Kevin De Bruyne se remet bien de sa blessure à l’épaule mais le Diable rouge est encore incertain pour le derby de Manchester prévu dimanche face à United. De Bruyne s’était blessé en tombant lors de la finale de la coupe de la Ligue dimanche dernier face à Aston Villa (2-1). Il avait donc manqué le huitième de finale de la FA Cup remporté 0-1, par les Citizens à Sheffield Wednesday. Ce dimanche, les troupes de Pep Guardiola affrontent Manchester United à Old Trafford. Une rencontre pour laquelle De Bruyne est encore incertain. « Cela va mieux avec Kevin », a déclaré Pep Guardiola lors d’un point presse jeudi. « Il s’est entraîné avec le kiné et il dit qu’il se sent mieux. Nous verrons s’il pourra jouer ou non dimanche. »

Solskjaer et l’exemple Ighalo

Auteur d’un doublé contre Derby County (3-0) jeudi en 8e de finale de la FA Cup, l’attaquant de Manchester United Odion Ighalo (30 ans, 6 apparitions et 3 buts toutes compétitions cette saison) a apporté la meilleure des réponses à ses détracteurs, pour le plus grand plaisir de son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer. Très heureux, le Norvégien considère même son avant-centre, comme un exemple. “Il a fait ce qu’il devait faire dans la surface. C’est ce que nous lui avons demandé quand nous l’avons fait signer. Il va encore s’améliorer quand il sera habitué à jouer avec nous. Je n’ai aucun doute. Parfois, nos jeunes garçons ne sont pas habitués à ça (l’impact mis par les adversaires). Ils se disent presque : ‘Vous n’êtes pas autorisés à me tacler’.

Donc, bien sûr, je veux qu’ils le regardent et apprennent”, a lâché un Solskjaer très satisfait. Après cette prestation aboutie, le Nigérian postule logiquement à une place de titulaire ce soir. Il devrait évoluer en pointe avec comme soutien, Anthony Martial.