Le Front Solidarité Mauricienne (FSM) a réuni la presse hier pour présenter son analyse après les rassemblements politiques tenus le 1er mai. Cehl Meeah, le leader du parti, s’est dit indigné de la façon dont la chaîne nationale a rapporté les différents meetings. M. Meeah déplore que la MBC ait diffusé uniquement 54 secondes de son meeting à Plaine-Verte alors que bon nombre de personnes y étaient présentes. « La population en a assez de la couverture partisane de la MBC. Dan Callikan doit démissionner s’il ne veut pas tomber dans l’humiliation », a-t-il lancé.
Cehl Meeah s’est dit satisfait de son rassemblement et a tenu à remercier tous ceux qui se sont déplacés pour venir écouter son message le 1er mai. « Se enn la foule onorab ki FSM finn ganye vis a vis sa de blok politik de la honte la », dit-il. « C’est un fait historique que le FSM a réussi à mobiliser toutes les composantes de la société, toutes communautés confondues ». Le leader du FSM soutient qu’après son meeting du 1er mai, plusieurs personnes qui se sont identifiées aux principes que défend son parti se sont jointes à lui. « Se enn suit lozik de nou rasanbleman ». Commentant les rassemblements du Parti travailliste et du Remake 2000, M. Meeah les qualifie de « flops visibles et flagrants ». Les deux partis, dit-il, ont eu recours à des slogans pour tromper la population. Cela n’a été qu’une répétition de leurs réunions de mobilisations. « La population attend toujours de connaître la vérité sur MedPoint, sur Roches-Noires » et de prendre connaissance des « révélations promises pour ce jour-là ». Le Leader du FSM est d’avis que ces deux partis politiques n’ont pas pu faire honneur au pays le jour de la fête du travail. « Assez ar zot palab. Lepep inn plin ar zot. Lepep anvi kone dan zot palab, kot la verite la ete », dit-il. Le FSM annonce qu’il compte mener une action populaire contre ces blocs politiques.
Cehl Meeah a fait une vive sortie contre la station de radiotélévision nationale, l’accusant d’avoir donné une « couverture partisane au rassemblement du 1er mai ». « Ki kantite zot pou manipule, depi 1995 FSM finn ekrir listwar, en 2001 mo finn elu deryer baro », a-t-il fait ressortir. En dépit du fait que bon nombre de personnes étaient présentes à Plaine-Verte, « la MBC a diffusé uniquement 54 secondes du meeting », déplore-t-il. Le FSM demande ainsi la démission du directeur de la MBC Dan Callikan. « Mo pou amène la popilasyon a fer Dan Callikan demisyone », dit-il.
Le FSM annonce par ailleurs la création d’une Fédération des Minorités qui luttera en faveur des gens qui sont en difficulté. Cehl Meeah a lancé un appel aux petits partis, notamment au Parti Action Libéral, au MAM, au MR et aux Verts Fraternels pour se joindre au FSM pour cette démarche. Cette fédération, dit-il, portera la voix des minorités et contribuera à faire bouger les choses dans le pays. Le parti a aussi fait part de son intention de participer aux élections municipales. Pour ce qui est de sa demande pour la réouverture de l’enquête sur l’incendie du casino l’Amicale, le député de la circonscription No 3 (Port-Louis maritime/Port-Louis est) indique qu’il donnera en main propre une copie d’une pétition signée par 13 000 personnes au Premier ministre le jour de la rentrée parlementaire.