Le leader du Front solidarité mauricien a réclamé hier matin la tenue des élections municipales le plus vite possible « au nom de la démocratie », avant de commenter quelques événements, dont le International Criminal Court Bill, le meurtre commis à l’hôtel Legends, le vote de Maurice « en faveur de l’homosexualité et du lesbianisme » et la brutalité policière.
« C’est une grosse atteinte à la démocratie. Le Parti travailliste essuiera une grande défaite avec cette tentative de renvoyer les élections municipales », a estimé Cehl Meeah à une conférence de presse ce matin. Pour le leader du FSM, cette démarche de contredire le choix des citadins va leur faire voter avec rage.
Le député de la circonscription Port-Louis Maritime / Port-Louis Est a dit que son parti n’a d’autre choix que d’appeler à une entente politique favorable aux municipales « qui va libérer les villes de l’incompétence du Parti travailliste ». Le FSM est prêt pour ces élections, soutient-il.
Dans l’affaire Legends, Cehl Meeah a appelé le chef juge à la diligence dans l’enquête préliminaire qui s’y déroule actuellement, quitte à ce que la cour concernée siège toute la journée et même le samedi. « Les analyses ADN n’ont pas établi la culpabilité des suspects. On ne peut les maintenir en cellule », a avancé le leader du FSM, tout en évoquant son propre cas. « J’ai subi cette situation durant trois ans et, finalement, il n’y a eu aucune poursuite contre moi. J’étais soutenu par mes partisans. Les quatre suspects ne sont soutenus que par leurs proches. Ce serait très malheureux si on libère ces suspects après quatre ou cinq ans. D’où mon appel que la justice aille vite avec cette enquête préliminaire », a affirmé le député du N°3.
Au sujet du vote de Maurice en faveur de l’homosexualité et du lesbianisme le vendredi 17 juin à Genève, Cehl Meeah a soutenu qu’en agissant ainsi le gouvernement est en train de porter atteinte à l’intégrité religieuse de la population. Selon lui, les pays musulmans et arabes de même que la majorité des pays africains et la Russie ont voté contre alors que la Chine s’est abstenue. « Maurice doit-elle se soumettre à l’Afrique du Sud et aux États-Unis ? » s’est demandé le leader du FSM, avant de qualifier le vote de « duperie ».
À une question du Mauricien sur la position du FSM sur cette question, Cehl Meeah a souligné que l’Islam « de même que les autres religions » condamnent l’homosexualité et le lesbianisme. « Mais en tant que parlementaire, je discuterai de cette question avec d’autres parlementaires avant d’émettre une position politique à l’échelle nationale », a-t-il fait comprendre. Le leader du FSM a par ailleurs félicité l’Attorney General pour l’introduction du International Criminal Court Bill au parlement mais, a-t-il ajouté, « ce n’est pas bien de la part de la majorité des parlementaires de ne parler que du Soudan et de la Libye ».
« Maurice doit proposer une enquête sur les massacres en Irak et amener les coupables devant la Cour internationale », a déclaré le leader du FSM. Cehl Meeah a également dénoncé la brutalité policière dans le pays, demandant au gouvernement de mettre fin à cette situation.