L’engagement social de l’Église anglicane a été fortement souligné hier par Mgr Ian Ernest lors d’une conférence de presse en marge de la célébration du 160e anniversaire du Diocèse anglican l’an prochain. « Nous avons prévu différentes activités tout au long de 2014 pour bien démontrer que l’église anglicane est bien ancrée dans la société mauricienne et qu’elle a une contribution dans le développement et la vie sociale du pays » a soutenu hier l’évêque de Maurice qui était entouré de ses proches collaborateurs. La visite de Mgr Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, les 4 et 5 juillet prochains sera un moment phare de cet anniversaire qui est placé sous le thème “Unis dans la foi pour servir ».
L’anglicanisme à Maurice date de l’arrivée des anglais en 1810 mais c’est quarante ans plus tard que le diocèse a pris naissance, précisément le 30 novembre 1854. C’est à la même date l’an prochain que sera célébrée la messe d’actions de grâces pour marquer ce 160e anniversaire. En attendant, le comité organisateur de cet événement sous la présidence de Jean Osman a établi un agenda d’activités très variées et auxquelles les Mauriciens sont invités à y participer. Le calendrier dévoilé hier démarre le 26 janvier et s’échelonnera jusqu’au mois de novembre. Au programme : conférences/débats, concerts, spectacle de danse, lancement de publications, exposition, ateliers de travail, présentation de nouveaux projets répondant aux besoins du pays, journées récréatives en paroisse et célébrations religieuses, visites des délégations étrangères.
Mgr Ernest et ses proches collaborateurs, dont les membres de son clergé et des laïcs préparent cet événement depuis plusieurs mois . « Il s’agit d’un tremplin pour planifier le futur; il nous faut assurer la pérennité de l’oeuvre évangélique à Maurice en nous ressourçant du passé et du présent » a expliqué hier l’évêque de Maurice qui a fait un survol de la vie du diocèse anglican durant ces 160 ans passés. Ian Ernest a mis en exergue la contribution de cette communauté dans la vie sociale et s’est attardé particulièrement sur les réalisations dans le domaine éducatif. « En 1843, sur les 29 écoles primaires qui existaient dans le pays, il n’y avait que 7 qui étaient gérées par le gouvernement et les autres appartenant à l’église anglicane ou protestante. Le collège St Andrew’s a été la première institution secondaire mixte du pays et a innové au niveau des matières dès les années 50 » dit avec fierté l’évêque de Maurice. Ce dernier a cité d’autres initiatives du diocèse anglican dans le domaine social telles la construction en 1876 d’un hospice pour orphelins et qui a été transformé par la suite en un home pour personnes âgées ; l’ouverture de l’atelier Craft Aid pour le “empowerment” des handicapés ; et la création de Mothers Union qui apporte un soutien aux familles en détresse. « Nous sommes heureux que cette communauté anglicane à Maurice ait apporté sa contribution au développement de la vie sociale de notre pays. Nous invitons les Mauriciens à se joindre à nous pour les célébrations de ces 160 ans » a insisté hier l’évêque de Maurice.
D’autre part, la visite de 48 heures de Mgr Justin Welby – qui sera accompagné de son épouse – est très attendue par les fidèles anglicans. Ce sera la troisième fois qu’un archevêque de Canterbury viendra à Maurice ; la première date des années 60 et la deuxième visite a eu lieu à la fin des années 80. Pour Mgr Ian Ernest, cette prochaine visite signifie que Mgr Justin Welby accorde une importance égale à toutes les provinces.