Pas moins de 10 000 sympathisants sont attendus ce matin  à 9h30  à l’Auditorium Octave Wiehe. Le PTr, qui y célèbre ses 80 ans, a mobilisé ses troupes pour faire de cet événement une célébration. C’est dans cette optique que le thème choisi pour cette rencontre “historique”, « Le PTr, 80 ans au service du peuple», donne le ton de ce que sera cette journée spéciale, commémorant l’avènement du PTr où peu de place est laissée au hasard. L’occasion pour rebondir avant les vrais tests de foule du meeting du 1er-Mai et, un peu plus tard, du congrès annuel.
Le 23 février, date à laquelle le PTr fut créé étant un jour de semaine, c’est ce dimanche que les rouges célèbrent leurs 80 ans. Généralement marqué par un congrès annuel, cet anniversaire sera, cette année spécialement célébré par un hommage historique au parti. «80 ans, ce n’est pas rien. C’est toute une histoire. On ne peut pas mélanger les issues. Nous voulons marquer dignement l’événement », dit Kalyanee Juggoo, secrétaire générale du parti. Depuis le début de l’année, et même avant, les différentes Constituency Labour Party (CLP) ont été mobilisées à travers des réunions, dont certaines ont vu la participation du leader, Navin Ramgoolam. L’objectif: mobiliser le maximum de personnes pour rendre hommage au plus ancien parti politique de Maurice. Si l’événement aura une portée historique, c’est surtout à la jeune génération qu’elle s’adresse. « Pour certains, le PTr est devenu une institution qu’il faut enterrer. Mais nous allons démontrer que pendant 80 ans, de 1936 à 2016, le PTr ne s’est pas croisé les bras. Au contraire, nous avons notre contribution dans l’avancement du pays et l’histoire le prouve », dit Kalyanee Juggoo.
Dans cette optique, outre le message de Navin Ramgoolam, les sympathisants du PTr qui se seront déplacés ce matin pourront visionner un film documentaire sur les 80 ans du parti, préparé par Rama Valayden. Hommage sera également rendu aux tribuns Maurice Curé, Guy Rozemont, Guy Forget, Emmanuel Anquetil, Sir Seewoosagur Ramgoolam, entre autres, « qui ont construit le PTr avec une mission, celle de servir le peuple », dit la secrétaire générale du PTr.
Ce qui retiendra cependant l’attention, c’est le discours du leader du PTr qui sera, pour l’occasion, le seul orateur. Si Navin Ramgoolam compte retracer l’histoire de son parti, avec l’accent mis sur les nombreuses réalisations pour l’avancement du pays, dont l’éducation gratuite, l’Etat-providence, le transport gratuit, les droits des femmes ainsi que les grandes luttes pour l’émancipation des travailleurs, etc., il fera également une analyse de la situation dans le pays. Une situation que le rouges jugent catastrophique sur les plans économique, politique et social.