Ronan Keating avec une de ses fans mauriciens

Ronan Keating, chanteur de pop irlandais, était à Maurice pour les fêtes de fin d’année. Il est reparti jeudi 3 janvier, après avoir désespérément tenté de prolonger son séjour dans le pays, mais tous les vols à destination du Royaume-Uni étaient complets. Il a été vu à l’hôtel LUX* de Grand-Gaube, qu’il a rejoint après un séjour écourté dans un hôtel du littoral nord. Il était accompagné de sa deuxième épouse, la productrice australienne Storm Uechtritz, de cinq ans sa cadette, qu’il a épousée en 2015 en Écosse et qui lui a donné en avril 2017 un fils qui était également du voyage.

Ronan Keating, vedette internationale, qui a d’abord été photographié discrètement par d’autres touristes étrangers et des Mauriciens qui l’ont reconnu, a gentiment accepté de faire une photo avec certains de ses fans, alors que son épouse et son fils continuaient à prendre le petit déjeuner. Rappelons qu’auparavant, Ronan Keating avait épousé le mannequin Yvonne Connolly en 1998, avec qui il a eu trois enfants. Le couple est séparé officiellement depuis 2010, après une affaire d’adultère avec une danseuse.

Membre de Boyzone

À 16 ans, Ronan Keating est sélectionné pour faire partie du boys band Boyzone. De 1994 à 2000, le groupe a produit trois albums studio et un best of qui ont atteint le sommet des charts européens et mondiaux. En 1999, Ronan Keating participe en tant que co-manager au lancement d’un nouveau boys band irlandais, Westlife. Il sort la même année son premier single solo, When You Say Nothing At All, qui connaît un succès phénoménal. Ce qui le pousse alors à décider de faire un break avec Boyzone et se consacrer à sa carrière solo. Il enchaîne alors de nombreux tubes, dont l’album Destination, qui se classe en 2002 en tête de nombreux charts européens. Puis, il alternera échecs et succès.

Turn It On sera son grand échec commercial, ce qui le contraint à revenir dans son registre des mélodies qui ont fait son succès avec l’album Bring You Home. Parmi ses singles les plus connus, notons If Tomorrow Never Comes, The Long Goodbye (2003), She Believes In Me, I Hope You Dance et Father and Son (2004) et Baby Can I Hold You (2005).

Carrière en solo avec des hauts et des bas

En 2007, Ronan Keating annonce offi ciellement le retour de Boyzone, avec une tournée (Back Again – No Matter What) et un album best of sorti en 2008. En mars 2009, Ronan Keating a sorti un nouvel album solo, parallèlement à sa carrière au sein du groupe. Cet album s’appelle Songs For My Mother, qui connaît un énorme succès. Puis suivra Duet (2010), When Ronan Met Burt (2011), Fires (2012) et Time of My life ( 2016), qui ont aussi connu une forte appréciation de ses fans.

Ronan Keating a également endossé le rôle de mentor dans la version australienne de X Factor en 2012. Auparavant, en juin 2006, il a chanté à Berlin (Porte de Brandebourg) devant 250 000 personnes pour la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football. Il a aussi chanté lors de la cérémonie d’ouverture des championnats d’Europe d’athlétisme 2006 à Göteborg (Suède).

Il a présenté le concours Eurovision de la chanson en 1997, les MTV Europe Music Awards en 1997 et 1999, les MTV Asia Awards en 2002 avec Mandy Moore, le concours Miss Monde avec Elton John au Madison Square Garden à New York. Il a chanté pour le Pape (par deux fois), pour le prince Charles à la Tour de Londres, et pour l’anniversaire de la princesse Victoria de Suède. Un arbre de Hyde Park porte son nom (comme Shirley Bassey, Rod Stewart et Diana Ross). Ronan Keating a reçu un World Music Award de l’artiste irlandais qui a vendu le plus de disques.