La Plateforme Citoyenne (PC) rassemblera les habitants de Pointe-aux-Sables ce vendredi dans la cour de l’église Sainte Marie Madeleine pour une réunion d’information et de mobilisation contre l’installation de centrales à charbon à Maurice. « Les Mauriciens détiennent toutes les armes pour s’opposer au projet de CT Power », affirment les têtes pensantes de la PC, qui évoquent le soutien d’organismes étrangers tels que Greenpeace et The Ecologist et la publication du rapport de la Commission Nationale Énergétique.
« Cette réunion fait suite au grand succès qu’avait connu la rencontre avec les habitants d’Albion tenue en janvier dernier. C’est à la demande des habitants de Pointe-aux-Sables que nous allons à leur rencontre », soutiennent les membres de la PC. Ce vendredi, elle tiendra une nouvelle réunion d’information dans leur région afin de leur expliquer les dangers que représente le projet de CT Power à Pointe-aux-Caves, à moins de 500 mètres de leur localité. Cette rencontre a pour but de les informer des différents événements de ces derniers mois, notamment la signature d’un nouveau Power Purchase Agreement (PPA) entre le Central Electricity Board (CEB) et CT Power, en remplacement de celui de 2008 ; les différents cas entrés en Cour suprême par la Plateforme Citoyenne et leurs développements ; ou encore la publication du rapport de la National Energy Commission (NEC) et ce qu’il propose concrètement. Mentionnant la fermeture de deux centrales à charbon en Italie suite à l’ouverture d’une enquête pour « catastrophe environnementale » et « homicide involontaire », la PC souligne l’urgence de la situation pour contrer le projet de Mauritius CT Power Ltd. Elle réclame dans le même souffle l’abandon des centrales à charbon. « Notre principale revendication demeure la mise en oeuvre par le gouvernement d’un plan stratégique pour une transition énergétique pour atteindre l’objectif du projet Maurice Île Durable de 35 % d’autonomie d’ici 2025 ».
Parmi les intervenants figuraient Georges Brelu-Brelu, président du Mouvement Civique de Pointe-aux-Sables, Fabiani Balisson, porte-parole de la PC,
Vassen Kauppaymuthoo, Professional Environmental Engineer and Qualified Oceanographer, Roshi Badhain, Conseil Légal de la Plateforme Citoyenne, Yan Hookoomsing, représentant de la société civile au sein de la National Energy Commission (NEC), Jayen Chellum, président de l’ACIM et représentant de la société civile au sein de la NEC et Yannick Cornet, ingénieur et membre de la PC. Ils informeront également ceux présents de la marche à suivre ainsi que des prochaines mobilisations d’envergure nationale.
Rendez-vous est donné ce vendredi à 18 h 45 à Pointe-aux-Sables.