Le Kolektif pou Lernerzi Renuvlab (KLR) souhaite poursuivre sa campagne de sensibilisation sur les dangers de l’installation de centrales à charbon à Maurice dans les écoles du pays. Une demande a été faite en ce sens auprès du ministère de l’Éducation, du Bureau des écoles catholiques et de la Private Secondary Schools Authority.
« À travers cette campagne, nous voulons que les jeunes Mauriciens prennent consciences des méfaits des centrales à charbon. Nous leur parlerons aussi des alternatives existantes », explique Fabiani Balisson, porte-parole de la Plateforme citoyenne et membre du KLR. Et de préciser : « Notre campagne de sensibilisation dans les écoles n’est pas contre (Mauritius) CT Power Ltd. Nous voulons juste une île Maurice durable avec des projets privilégiant les énergies renouvelables. »
Par ailleurs, des projections de films et des échanges avec La Réunion sont aussi prévues. « Les échanges avec l’île Soeur nous permettront de savoir ce qui se fait là-bas pour promouvoir l’énergie verte », ajoute Fabiani Balisson.