Le Centre de Chirurgie cardiaque de l’hôpital SSRN a été doté hier d’un équipement permettant aux praticiens de connaître la fluidité ou l’état de coagulation du sang pour le traitement des pathologies entraînant des saignements (bleeding disorders), des évaluations préopératoires avant des interventions chirurgicales majeures et pour le monitoring du traitement anti-coagulation de patients cardiaques. Cet appareil a été offert par le Rotary Club de Beau-Bassin-Rose-Hill, représenté par son président Raj Jeewon.
C’est le deuxième appareil de ce genre en opération dans cet hôpital, le premier ayant été acheté par le ministère de la Santé. Le Rotary Club de Beau-Bassin/Rose-Hill avait fait don d’une machine similaire à l’hôpital de Flacq. La machine, un Amar Destiny Coagulation Analyser est entièrement automatisé et coûte Rs 1 million. 85 % des tests de coagulations sont effectués chez des patients cardiaques, a indiqué le ministre de la Santé.
Le Rotary Club de Beau-Bassin/Rose-Hill et le ministère de la Santé ont depuis longtemps tissé un partenariat. Le club de service a notamment fait don au ministère dans le passé d’équipements de technologie de pointe pour les départements de biochimie et d’hématologie. Le nouvel équipement permettra de doubler la capacité de procéder à des tests et de répondre aux besoins actuels. 100 patients ont besoin chaque jour de tests de coagulation, a indiqué le ministre de la Santé. En outre, grâce à cette machine, les patients attendront moins longtemps pour ces analyses. L’avantage d’un coagulation analyser entièrement automatisé est de réduire les risques d’erreurs inhérentes aux techniques manuelles ou semi-automatiques, a expliqué Lormus Bundhoo.
Les laboratoires du ministère de la Santé ont effectué 127 355 tests de coagulation en 2012, dont le tiers (35 753 tests) ont été réalisés à l’hôpital SSRN. « 70 % des décisions médicales dépendent des résultats de laboratoires », a précisé Lormus Bundhoo. Chaque année, les services de laboratoire central de l’État réalisent 8, 5 millions de tests de toute catégorie.
Le président du Rotary Club de BBRH Raj Jeewon a indiqué que l’association, qui fêtera son jubilé d’argent l’année prochaine, s’est engagée dans des programmes de prévention de maladies et de traitements, dans la santé maternelle et infantile, outre ses actions contre la pauvreté et dans le domaine de l’éducation. Le Rotary Club de BBRH inclura dans ses futurs projets, annonce son président, l’achat d’une autre machine d’analyse de coagulation pour l’hôpital Victoria de Candos cette fois. En 2013-2014, le Rotary Club de Beau-Bassin-Rose-Hill poursuivra l’exécution des projets en cours, la fourniture de réservoirs d’eau aux populations défavorisées, le screening des yeux et le don de lunettes aux élèves des écoles ZEP, la sensibilisation sur la sécurité des enfants des écoles maternelles et spécialisées, entre autres.