La cérémonie d’ouverture, qui donnera le coup d’envoi des 9es Jeux des îles, offre les premiers frissons, les premières émotions d’une semaine qui s’annoncera très riche en rires, joies et pleurs. Au-delà de son aspect parfois rigide et un poil trop solennel, la cérémonie prévue cet après-midi (16 h) au stade Olympique de Saint-Paul capte les premiers instants de fraternité et de partage.
Ce sera aussi l’occasion d’assister à un magnifique spectacle avant que les principaux acteurs — les athlètes — ne montent sur scène. Il est revenu à la pétillante Aurélie Adam la lourde responsabilité de proposer une bonne heure d’un divertissement majuscule. L’artiste metteur en scène, professeur de théâtre dans le civil, a fait travailler son imagination foisonnante et son énergie débordante pour répondre au cahier des charges dicté par le Comité organisateur des Jeux des îles (Coji).
Ainsi, dans cet espace cadré, le stade Olympique Paul-Julius Bénard vibrera de la vitalité, des éclats et prouesses, mais aussi de la sensibilité de 500 participants. Jusqu’à la dernière minute, Aurélie Adam peaufinera les derniers détails. Sept tableaux qui représenteront les valeurs réunionnaises, celles du sport et de l’Olympisme seront présentées, alors que de nombreuses surprises, des animations musicales égaieront un peu plus ce premier feu d’artifice.