La CFA Society Mauritius (CFASM) organise le vendredi 22 février une conférence sur les opportunités d’investissement en Afrique, à l’hôtel Hilton Resort & Spa, Wolmar. C’est l’annonce faite par le président de cette association professionnelle de l’investissement et de l’asset management, Randhir Mannick, lors d’une conférence de presse à Ébène, hier.
Cette Travelling Conference, dont le thème est « Investing in Africa », sera animée par d’éminents conférenciers, experts en la matière où l’accent sera mis sur les opportunités d’investissement en Afrique, considérée comme une région à forte croissance et offrant de nouvelles possibilités pour l’investissement financier. Les conférenciers sont : Trevor Thom, partenaire chez African Alliance Ltd ; Clifford D. Mpare, Chairman et CEO de Frontline Capital Advisors ; Nick Padgett, Managing Director de Frontaura Capital LLC ; Lawrence Speidell, Chief Investment Officer de Frontier Market Asset Management ; et Wendy Addison, fondatrice et propriétaire de Speakout Speakup, une société de coaching.
Les conférenciers aborderont également « la pertinence de l’environnement macroéconomique et de l’encadrement politique dans les décisions de l’investisseur ». Les participants à la conférence auront les outils nécessaires pour mieux comprendre les risques et les opportunités d’investissement dans les bourses et compagnies africaines. Les investisseurs doivent avant tout connaître les réalités des économies africaines avant de s’y aventurer. C’est ainsi que les conférenciers, fort de leur expérience sur le terrain, exposeront au moyen d’études de cas  les techniques d’évaluation, de diversification et de gestion de risques les plus pertinentes aux marchés africains. « L’Afrique, c’est la terre d’avenir. Il nous faut aller chercher la croissance sur ce continent. À Maurice, il y a une vision stratégique de participer au réveil africain. Il faut être présent au bon moment. Il faut surtout bien s’y prendre car les conditions prévalant dans ces marchés sont complexes et peuvent poser de sérieux défis aux investisseurs. La CFASM entend à travers cette Travelling Conference participer au développement des connaissances afin de permettre aux investisseurs, aux opérateurs et financiers mauriciens de mieux appréhender les réalités des pays concernés », explique Randhir Mannick, président de la CFASM, la branche mauricienne du CFA Institute. Les thèmes qui seront abordés lors de la conférence sont : « Operating in Africa : The practicalities » ; « Investment Opportunities in African Markets – Potential Winners » ; « Managing Frontier Market Portfolios » ; « Frontier Stock Markets : A look back from 2050 » et « No News is Not good news ».
Le Chartered Financial Analyst Institute est une association professionnelle reconnue comme l’une des plus influentes dans l’industrie mondiale de l’investissement et de l’asset management. Il a célébré l’an dernier ses 50 ans d’existence. Il établit les standards de qualification et d’excellence pour l’ensemble de la profession et a pour objectif principal de créer un environnement où la priorité est donnée aux intérêts des investisseurs, qui permet aux marchés financiers de fonctionner harmonieusement et à l’économie de croître. Le réseau mondial du CFA Institute comprend 135 sociétés membres et la CFA Society of Mauritius en assure la représentation locale, notamment pour la gestion des candidats locaux et la délivrance du diplôme CFA. On compte une trentaine de Mauriciens parmi les quelques 100 000 détenteurs de la certification CFA à travers le monde.
Les frais de participation à la Travelling Conference de la CFA Society Mauritius, s’élèvent à Rs 5 000 pour les membres de la CFASM et à Rs 6 000 pour les autres. La conférence a été agréée par la Mauritius Qualification Authority.