« Le palier sur lequel est frappée la compensation salariale augmente graduellement d’année en année. En allant dans cette direction cela permet de réduire l’écart. Il faut que le prochain ministre des Finances n’abaisse pas ce palier. Et nous devons exprimer notre appréciation quant au fait que ce palier a augmenté substantiellement pour cet exercice. Xavier-Luc Duval a adopté une flexibilité. Le Grand Argentier a pris en considération l’aspect social. Je pense que son parcours au ministère de l’Intégration sociale lui a permis de mieux comprendre la situation difficile dans laquelle se retrouvent les travailleurs. Un aspect à prendre en considération c’est que ceux touchant plus de Rs 30 000 ne percevront pas de compensation salariale pour la deuxième année consécutive alors qu’ils ont bien plus de dépenses. Ceux-là se sont donc sacrifiés pour ceux situés au bas de l’échelle. Je pense que cette catégorie de travailleurs devrait avoir une concession sur la taxe. Concernant les Rodriguais, leur coût de la vie est plus élevé et nous avons fait des propositions pour une compensation supérieure. Mais nous constatons qu’aucune annonce n’a été faite. Nous réclamons que le gouvernement tienne le comité tripartite régulièrement pour discuter de l’actualité des travailleurs. Maintenant nous attendons le budget. Il faut aller de l’avant avec le contrôle des prix pour soulager les travailleurs, sans quoi cette compensation sera comme tir dan enn pos met dan lot pos. »
———————————————————————————————————————————