Alors que Maurice est sur le point de soumettre ses “written statements” sur les Chagos bien avant la date limite initiale du 30 janvier, la Cour internationale de La Haye joue les prolongations. En effet, les deux échéances pour la soumission des “written statements” et des “counter submissions” par les parties impliquées dans l’“advisory opinion” sur les Chagos contre la Grande-Bretagne ont été prolongées d’un mois.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In