À l’approche de la date butoir pour la soumission des written statements à la Cour Internationale de Justice (CIJ) en marge de l’advisory opinion sur les Chagos contre la Grande-Bretagne, Maurice a franchi un cap crucial. Port-Louis peut désormais compter sur le soutien indéfectible de deux alliés de taille dans ce différend politico-diplomatique face à l’ancienne puissance coloniale, la Grande-Bretagne.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In