C’est la division de teinturerie-laine de Ferney Spinning Mills qui a enlevé le trophée d’excellence dans le cadre de l’édition 2014 du CIEL Textile Chairman’s Awards. La cérémonie de remise de trophées aux gagnants dans les différentes catégories de la compétition qui vise à récompenser l’excellence et l’innovation, a eu lieu samedi au centre de conférence Swami Vivekananda à Pailles, en présence du ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Shakeel Mohamed.
Le CIEL Textile Chairman’s Awards 2014 regroupait les équipes de Ferney Spinning Mills (FSM), de Consolidated Dyeing and Fabrics Ltd (CDFL), et de Consolidated Fabric Ltd (CFL) : les trois unités de production de fils et de tissus de CIEL Textile. L’objectif principal de la compétition : promouvoir l’excellence chez les employés du groupe, la direction de CIEL Textile estimant que dans un contexte international de plus en plus compétitif, le secteur textile mauricien se doit d’être irréprochable au niveau de la qualité des produits et des services proposés aux clients.
Lors de son allocution, Harold Mayer, chief executive officer (CEO) de CIEL Textile, a rappelé que l’entreprise a ses racines fermement ancrées à Maurice, mais avec un fort développement régional et international. Il a laissé entendre que CIEL Textile est bien partie pour clôturer l’année financière en cours avec un chiffre d’affaire de plus de Rs 9 milliards, soit une croissance d’environ 10% par rapport à l’année précédente. Il a annoncé que l’indice de satisfaction de la clientèle de la société est en hausse. Il a ensuite indiqué que les projets d’internationalisation de la production vont bon train et que 65% des produits de CIEL Textile sont aujourd’hui fabriqués dans des unités hors des frontières mauriciennes.
 « Nous prévoyons d’investir Rs 600 millions dans la création de 4 nouvelles usines en Asie d’ici les 5 prochaines années – 2 en Inde, 1 au Bangladesh et 1 dans la région sud de la Chine. Mais rien ne nous donne plus de fierté que le fait d’avoir des racines mauriciennes », a ajouté Harold Mayer. Le CEO devait soutenir que pour progresser davantage, il est impérieux de « choisir notre clientèle intelligemment, et nous positionner par rapport à la qualité des usines européennes et non pas entrer en compétition directe avec les unités de production chinoises ». Harold Mayer a laissé entendre que CIEL Textile est aussi ouvert à de nouveaux partenariats, comme celui conclu avec Monti, un géant mondial du tissu pour chemise. Il a fait comprendre qu’au delà des stratégies de développement, le plus grand atout de l’entreprise demeure ses employés.
Le président de CIEL Ltd, Arnaud Dalais, Chairman, a rappelé que Ciel Textile a été, à travers Floreal Knitwear, et ce depuis maintenant 35 ans, la première entreprise de la zone franche textile à intégrer verticalement ses activités avec la création de Ferney Spinning Mills, la filature de laine du groupe. « La nouvelle identité de CIEL Ltd, avec le moto ‘Beyond Horizons’, reflète bien notre volonté de nous dépasser. Cela ne concerne pas uniquement la dimension physique des horizons ou les éventuels investissements qui seront faits ici même ou ailleurs. C’est surtout une philosophie qui nous a toujours guidés dans nos actions : celle de conserver notre volonté de rester de grands entrepreneurs avec un esprit pionnier qui nous permet d’aller encore plus loin. Nous croyons fortement dans nos valeurs humaines et notre ouverture vers les autres », a ajouté Arnaud Dalais.
Le ministre du Travail a quant à lui félicité les membres d’équipe de CIEL Textile pour ce qu’il a défini comme « l’ADN de l’entreprise, empreint d’un esprit d’équipe qui reflète la culture d’excellence et de dépassement, tout en gardant une culture de winning family ».
Outre les récompenses, le CIEL Chairman’s Manufacturing Excellence Award est également, pour les différentes unités de production, une occasion de partager des expériences, des succès et des techniques, lors d’exposés préparés et présentés par les employés de divers départements.