Comme chaque année à la même période, la forte chaleur provoque quelques inconvénients au niveau de la santé. Allergies, coups de chaleur et déshydratations sont à craindre. Le Dr Ishaq Jowahir nous donne quelques conseils pour nous mettre à l’abri.
En été, il est important de consommer beaucoup d’eau. Car nous transpirons énormément et le corps a besoin d’eau pour éviter la déshydratation. Il est donc conseillé d’avoir une bouteille d’eau sous la main, surtout si l’on doit sortir. De même, les fruits de saison (comme le melon d’eau) peuvent être consommés, en raison de leur forte teneur en eau.
Les personnes effectuant un travail où elles sont exposées au soleil doivent prendre des précautions supplémentaires, prévient de Dr Jowahir. “Elles doivent se mettre à l’abri pendant quelques minutes, avant de reprendre le travail. Cela évite des coups de chaleur.”
De même, il est conseillé de mettre des vêtements amples, permettant l’évaporation de la transpiration. “Il faut aussi porter des couleurs claires et éviter des couleurs trop sombres, qui absorbent la chaleur.”
Personnes à risques.
Par ailleurs, les vieilles personnes, les enfants, les diabétiques, les cardiaques et ceux souffrant de troubles respiratoires sont parmi les personnes les plus à risques. Pour éviter des complications, il est préférable d’éviter de sortir pendant les heures les plus chaudes (entre 11h et 13h). Même à la maison, il faut bien aérer en ouvrant les fenêtres, afin que l’air puisse circuler.
Veillez surtout à ne pas garder les personnes âgées seules à la maison, car elles pourraient se retrouver en difficulté. Au cas où l’on ne peut faire autrement, il est conseillé d’appeler régulièrement pour prendre de leurs nouvelles.
Réagir aux symptômes.
Des complications dues à la chaleur se manifestent par un état de faiblesse, des crampes sur différentes parties du corps et des nausées. Le premier réflexe dans une telle situation est de faire tomber la température. On peut appliquer des compresses froides sur le front de la personne ou lui donner un bain froid. On peut également allumer le ventilateur, qui permettra de faire évaporer la transpiration.
Même si les cas de déshydratation extrêmes sont assez rares, il est important d’agir, particulièrement lorsqu’il s’agit de personnes à risques. Car un dérèglement de la température peut donner lieu à des complications cérébrales entraînant la mort. En cas d’urgence, appelez tout de suite le SAMU au 114.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Gare aux allergies alimentaires
L’été marque également une période propice aux allergies alimentaires. “Il faut particulièrement faire attention à la nourriture exposée au soleil ou dans des endroits chauds.” La chaleur, explique le Dr Jowahir, favorise la multiplication de bactéries. “Il faut être très vigilant concernant l’hygiène. Il est conseillé de faire cuire les aliments au-delà de 82°C.”
Malheureusement, nos habitudes alimentaires font souvent abstraction de ce détail. Dans un fast-food ou chez les marchands ambulants, on ne peut pas toujours vérifier la température. “Même le micro-ondes n’est pas approprié. Même si la nourriture paraît chaude, la température pénétrant à l’intérieur ne dépasse généralement pas les 60°C.”
Les contaminations alimentaires sont d’autant plus à craindre du fait que nous faisons face actuellement à un manque d’eau. “On peut voir certains marchands qui plongent les verres et les assiettes dans des seaux pour les laver. Ce n’est pas une bonne pratique car cela ne permet pas d’éliminer les bactéries.”
Le résultat est que pas mal de gens souffrent de gastro-entérite en été. Beaucoup de personnes se sont d’ailleurs présentées dans les services de santé et chez les médecins privés avec ce problème.
Le Dr Jowahir conseille également de bien laver les fruits avant de les consommer.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Plage : attention aux brûlures
Même si l’été rime avec plage, il faut prendre des précautions particulières pour éviter des coups de soleil. Il est conseillé de se mettre à l’ombre et d’appliquer une crème solaire avant d’entrer dans l’eau.
Les enfants sont particulièrement sensibles aux rayons du soleil. Donnez-leur des chapeaux et choisissez une crème solaire adaptée à leur âge.
Évitez également les baignades entre 12h et 14h, au moment où le soleil tape fort.
Les coups de soleil se manifestent par des plaques rouges sur la peau. Pour calmer la douleur, il est conseillé d’appliquer une crème contre les brûlures. On peut également prendre du paracétamol.
Toutefois, s’il y a apparition de cloques, il faut éviter de les percer. Désinfectez délicatement avec une compresse imbibée d’une solution antiseptique. Si la plaie ne guérit pas, rendez-vous à un centre de santé, car il faut éviter une surinfection.
Finalement, en cas de coup de soleil, pensez aussi à boire beaucoup d’eau pour vous réhydrater.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Exercices physiques avec modération
Par fortes chaleurs, il est conseillé de pratiquer les exercices physiques après 16h. Cela permet d’éviter des situations d’épuisement, qui peuvent causer des complications. De même, il est préférable de modérer l’effort, car plus on transpire, plus on est exposé à une déshydratation. Buvez beaucoup d’eau.