Le Vélo Club des Jeunes Cyclistes de Curepipe (VCJCC) organisera, pendant la saison 2013, le Challenge de l’Étoile Montante, qui sera parrainé par Winner’s. Le Challenge sera disputé en cinq manches, avec le coup d’envoi qui sera donné ce samedi à La Nicolière.
La présidente du VCJCC, Caroline Le Blanc, a organisé la présentation de la course dans les locaux d’IBL, propriétaire de la chaîne de supermarchés Winner’s. À ses côtés on retrouve Nicolas Merven, Chief Operating Officer de Winner’s, et Jean-Philippe Lagane, un des initiateurs du projet. « Quand le VCJCC nous a approchés pour parrainer la course, nous avons tout de suite pensé à notre programme interne, intitulé Reaching New Heights. L’idée nous a plus, et nous avons tout de suite accepté de les aider », souligne Nicolas Merven. Ce dernier s’est d’ailleurs dit satisfait du travail abattu par la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) et les clubs pour la visibilité de ce sport. « Les instances font beaucoup la démocratisation. J’espère de mon côté que l’association avec le cyclisme durera encore longtemps. »
L’idée derrière le Challenge de l’Étoile montante est d’établir des références chronométriques sur les cinq montées les plus connues de l’île. Ainsi, la première manche se disputera ce samedi, à partir de 8h, à La Nicolière (3 km). La deuxième étape de ce Challenge sera à Grand Bassin le 13 avril, sur 2,6 km. Le 1er mai, les cyclistes affronteront Chamarel et ses 3,5 km d’ascension, avant d’attaquer le 25 mai Les Mariannes (3 km). Le clou du Challenge sera la montée de Bassin Blanc, longue de 11 km, le 4 octobre.
« Nous avons remarqué qu’il n’y a jamais vraiment eu de références écrites. Nous étions donc dans l’à-peu-près. Mais ça va changer », explique Jean-Philippe Lagane. La course sera ouverte à toutes les catégories. Un classement par catégorie sera aussi établi après chaque course. Cependant, les cadets et les minimes ne pourront participer à la dernière manche à Bassin Blanc.
Il s’agit donc là d’avoir une référence pour chaque parcours et ainsi récompenser le coureur. Le leader du Challenge devra porter un maillot blanc à pois orange, frappé du célèbre “W” de la chaîne de supermarchés. Un système de pointage sera mis en place pour déterminer le classement général après chaque étape et le classement final. « Ce sera un contre-la-montre, mais avec les vélos classiques, sans les prolongateurs », précise Jean-Philippe Lagane.
Pour l’entraîneur national, José Achille, ce genre de course ne peut qu’apporter des bienfaits au cyclisme mauricien dans son ensemble. « Nous pourrons voir les futurs grimpeurs du peloton. Ce genre d’initiative va faire progresser le cyclisme mauricien », estime-t-il. Quant à Caroline Le Blanc, elle a tenu à remercier les supermarchés Winner’s. « Nous vous disons un grand merci pour votre aide. Nous espérons que ce partenariat va durer », a-t-elle déclaré.
Rendez-vous donc ce samedi à La Nicolière.