Pour les partisans du MMM hier à Chamouny, il était question d’une double célébration : les 30 ans de carrière politique de leur député Alan Ganoo, élu sept fois dans cette circonscription, et la victoire par 60-0 du parti en 1982. Relatant les moments forts de cette période, le leader Paul Bérenger a déclaré que « c’est le gouvernement de 1982 qui a mis le pays sur les rails, pour être où il en est aujourd’hui ». « Apre 30 ans, nou kouraz lamem, nou latet haute ek nou lame prop », a-t-il déclaré.
« Fason fer politik inn sanze, me nou ideo inn rest lemem, nou sinserite ek nou volonte inn rest intact », a déclaré Paul Bérenger aux partisans de la circonscription N°14, venus en grand nombre fêter les 30 ans de députation d’Alan Ganoo dans leur région. Le leader des mauves a par ailleurs tenu à faire l’historique de cette période. « Beaucoup de jeunes ne connaissent pas notre lutte. L’année 1982 représentait un immense espoir pour le pays qui était en faillite et en crise. C’est une année qui a marqué l’histoire de Maurice ». Paul Bérenger affirme que le MMM avait avant tout lutté pour l’unité nationale. « Zot pou rapel ki de 1965 à 1968, inn masakre malere lor baz kominal. Nou finn amenn linité de klas ant bann travayer. C’est aussi après notre élection en 1982 que nous avons amendé la loi pour qu’à chaque recensement, tenu tous les 10 ans, un Mauricien n’ait pas à déclarer sa communauté. »
Paul Bérenger a également rappelé le combat du parti pour la démocratie. « Si en 1972, Ramgoolam ek Duval pa ti ranvoy eleksyon zeneral, pa ti pou ena eta dirzans dan pei. Listwar inn retenir ki MMM inn dir non a la diktatir », a-t-il soutenu. « Nous avons changé la Constitution pour la tenue des élections générales et municipales tous les cinq ans. » Il a aussi parlé du combat du MMM contre la corruption. « Nou fier nou konba, nou finn donn lekzanp dimoun prop ki a latet, lekzanp de sakrifis dan travay. » Le Leader des mauves est d’avis que la lutte des femmes a aussi contribué à la démocratie du pays. Pour ce qui est du volet économique, le leader de l’opposition estime que c’est le gouvernement de 1982 qui a remis le pays sur les rails pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. « En 1982 on était dans une période difficile, nous avons présenté le budget le plus difficile de toute l’époque et c’est ce même budget qui nous a mis sur la voie du développement que connaît Maurice aujourd’hui. » Paul Bérenger a aussi évoqué la contribution du gouvernement de 1982 pour amender la Constitution afin que les Chagos et Tromelin y figurent en tant que territoires de Maurice. « MMM inn gayn enn rekonesans rezional ek internasyonal avek sa », dit-il. Si en 1983, le gouvernement devait connaître une cassure, le leader du MMM dit n’avoir aucune amertume à cela. « L’histoire a jugé ceux qui étaient responsables de cette cassure et qui ont trahi les idéaux du parti », a-t-il déclaré. « Apre 30 ans, nou kouraz lamem, nou latet haute ek nou lame prop », devait-il conclure.
D’autres membres du parti ont salué le combat d’Alan Ganoo en tant que député. « Alan Ganoo et la circonscription N°14, c’est une grande histoire d’amour ». Qualifié de député et de militant exemplaire, Alan Ganoo a été élu sept fois dans cette circonscription.