Un bookmaker de 37 ans s’est fait voler Rs 100 000 samedi au Champ de Mars lors de la dernière journée des courses hippiques de l’année. Il soupçonne un de ses employés d’être derrière le coup. Cet habitant de Terre-Rouge avance qu’il se trouvait dans son local au Champ de Mars samedi prenant les paris. À un moment donné, il a remis un sac contenant Rs 246 600 à un de ses employés âgé de 37 ans, et les clés de sa Mercedes. Le plaignant lui a demandé de déposer le sac dans le coffre de son véhicule se trouvant dans un parking sur place plus connu comme “Laboratoire”.

Selon lui, son employé est revenu quelques minutes plus tard et lui a remis les clés. Le bookmaker a remarqué que le suspect agissait de manière étrange à son égard et évitait de lui parler. Il dit n’avoir pas pris en considération son comportement et devait travailler. Comme le plaignant devait payer les parieurs en fi n d’après-midi, il a demandé à deux autres employés de récupérer le sac dans la voiture. Ces derniers ont placé l’objet dans un coin de son local qui est couvert par des caméras de surveillance. Il a fermé son stand vers 17h45, a payé ses employés et a pris le sac d’argent sans même en vérifier le contenu.

Ce n’est qu’en ouvrant le sac à la maison qu’il a découvert qu’un rouleau de billet de Rs 1 000, totalisant Rs 100 000, a disparu. La victime a alors inspecté sa voiture croyant que l’argent était tombé, mais il n’a rien trouvé. De plus, le véhicule ne portait aucune trace d’effraction. Il n’a pas porté plainte à la police croyant que le rouleau d’argent est peut-être dans son local au Champ de Mars. Il est retourné hier sur place, où il a une nouvelle fois vérifié le stand, mais il n’a rien trouvé.

Entre-temps, il a payé les reçus gagnants des parieurs. Le bookmaker avance que son employé de 37 ans était également présent lundi et travaillait normalement. Sauf qu’il était irrité lorsque le bookmaker lui a fait part de la disparition d’argent. Finalement, le plaignant a rapporté le cas hier à la police de Pope Hennessy. Des policiers de la CID de Port-Louis Sud et de la Crime Intelligence Unit ont inspecté son local et également le parking, où était garée sa voiture et qui n’est pas couvert par des caméras de surveillance. Une enquête est en cours sur ce cas et l’employé en question sera interrogé sous peu.