Le barreur O’Brian Brasse a marqué de son empreinte la première journée du championnat de laser 4.7, disputé sur le plan d’eau de Grand-Baie dimanche dernier. Il a terminé premier de chacune des trois manches au programme.
Dès la première partie de la journée, Brasse se signale en allant chercher la première place de la manche inaugurale. Mais il sent le souffle chaud de ses adversaires. A l’issue de la première régate, il se retrouve avec Neaz Rughoony et Henjy Mirbel aux trousses. Mais dans la deuxième manche, le scénario change du tout au tout. Neaz Rughoony se retrouve au quatrième rang, s’étant fait dépasser par Henjy Mirbel et Adrien Lacaz. Devant, O’Brian Brasse caracole en tête, avec un deuxième point acquis au détriment de ses deux poursuivants directs, Mirbel et Lacaz, du Pointe Jérôme Yatching Club.
Dans cette deuxième manche, il réitère ses ambitions vis-à-vis du titre, qui se jouera pendant encore trois semaines. Avec deux points en poche, contre cinq et sept pour ses deux plus proches poursuivants, il peut voir venir. O’Brian Brasse aborde donc la troisième manche avec une certaine sérénité. Et il crée encore une fois la bonne échappée. Résultat : il termine la première journée avec trois victoires.
« On voit sa montée en puissance », analyse l’entraîneur Mike Lafleur. D’ailleurs, c’est ce dernier qui a découvert le jeune prodige. « Il a été champion de Maurice pendant trois années consécutives », rappelle Mike Lafleur. Selon lui, les trois manches étaient disputées à souhait. « On a vu les barreurs se mettre la pression pour rester collés au leader. Mais O’Brian Brasse était trop fort. »
D’autres, à l’instar de Neaz Rughoony, ont joué de malchance. « Neaz avait pourtant bien entamé la compétition », souligne Mike Lafleur. « Il a vraiment été malchanceux sur les deuxième et troisième manches. C’était lui qui était derrière O’Brian. Mais il a commis deux faux départs. » Mike Lafleur souligne aussi la performance de Henjy Mirbel. « Lui aussi a démontré des signes de progrès. On devra les suivre attentivement pour les prochaines manches. »
La prochaine manche, justement, se disputera dimanche sur le plan d’eau de Grand-Baie. « La compétition se disputera sur quatre dimanches. » Mike Lafleur prédit donc une belle lutte au sommet. Le leader, O’Brian Brasse devra se méfier de ses poursuivants. Parmi les barreurs qui sont les plus aptes à renverser la situation, on retrouve Neaz Rughoony. « Il aurait pu être dans le trio de tête. » « Pour moi, ce sera la revanche de Neaz. Il a un gros potentiel et je pense qu’il peut bien faire. Attendons les prochaines manches pour voir un peu plus clair », conclut Mike Lafleur.