La belle série continuera-t-elle pour le Faucon Flacq Camp Ithier VBC dans le cadre du championnat masculin de première division de volley-ball ? Avec à son palmarès quatre titres consécutifs, l’équipe de l’Est sera sans nul doute un sérieux prétendant à sa succession. Toutefois, la course à la consécration s’annonce cette saison encore plus intense. Le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et le Quatre Bornes VBC en premier lieu, le Port Louis Red Star, l’Association Sportive Jeunesse Chebel et les Trou-aux-Biches Sharks à un degré moindre sont tous enclins à faire chuter le champion en exercice de son piédestal.
Depuis le coup d’envoi de la saison, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC a connu des heurts et des malheurs. Vainqueur du Charity Memorial, il a chuté d’extrême justesse en finale de la Republic Cup. Un revers que n’a toujours pas digéré son entraîneur, Dharmendra Gundowry, qui souhaite que son groupe retrouve au plus vite ses sensations. Et ce, malgré le départ de deux pions importants, à savoir Gilbert Alfred et Stéphane Moonisamy. Deux départs qui pourraient être compensés par la venue d’un second Malgache, Fabrice Hermann, qui est attendu à Maurice au début du mois prochain.
« Avec la présence de Fabrice, nous aurons définitivement notre mot à dire dans ce championnat. Certes, nous nous attendons à une solide opposition, mais je demeure confiant que nous jouerons les premiers rôles », confie Dharmendra Gundowry.
Confiné au rôle de dauphin ces dernières saisons, Rivière-du-Rempart espère bien cette fois forcer la décision en sa faveur. D’autant que ses principaux éléments que sont les frères Sophie, Jason Laverdure et Allan Philippe semblent revenus à de meilleurs sentiments, après leur refus de jouer la Republic Cup, pour réintégrer l’escouade.
Autre équipe à prendre très au sérieux : le Quatre Bornes VBC. Avec le retour au bercail de ses anciens éléments, à savoir Eric Louise, Westley Sisafte, Nicolas Laurette et Richard Anthony, l’équipe de la ville des fleurs a déjà annoncé la couleur avec ce succès enregistré lors de la Republic Cup. Actuellement aux commandes, Veekash Maghun ne compte pas placer la barre trop haut.
« Il est difficile d’avancer d’emblée que nous serons champions, mais il est certain que nous possédons des chances intéressantes de nous retrouver sur le podium. L’équipe est encore plus motivée après notre succès dans la Republic Cup et nous sommes prêts pour la bataille avec une escouade soudée. »
Il s’agira également de ne pas négliger les chances de l’Association Sportive Jeunesse Chebel. Avec un Stephano Pydiah retrouvé et la venue de trois éléments de l’Association Sportive Baie-du-Cap, à savoir Ronnie Rughoobur, Sanjay Ramasawmy et Kamal Mohenty, ce bloc tentera de soutenir la comparaison. « Nous jouerons notre chance à fond et nous évoluerons avec tout notre coeur et dans un bel état d’esprit », signale Navin Bhowany, dirigeant de cette équipe.
Le Port Louis Red Star sera quant à lui à la recherche de sa gloire d’antan. « Nous avons une équipe jeune et enthousiaste. La venue du libero Fabrice Potharam nous permettra de nous renforcer au niveau des réceptions et de la défense. Il s’agira de viser viser plus haut que la quatrième place acquise la saison dernière », fait ressortir Sanjeev Jundoosing, qui en sera à sa deuxième saison à la tête de cette formation.
Ce championnat verra aussi en action deux nouveaux venus, à savoir le Rivière-du-Poste VBC et les Trou-aux-Biches Sharks, respectivement champion et runner-up du championnat 2A. Du côté de la formation de Trou-aux-Biches, on a sorti les grands moyens avec la venue de l’entraîneur Melchior Miniopoo et celle des internationaux Stéphane Moonisamy et Gilbert Alfred.
Même si ce dernier ne pourra être en action qu’après trois rencontres, il n’en demeure pas moins que les Nordistes possèdent l’ossature voulue pour jouer les premiers rôles. « Nous ambitionnons de terminer dans le quatuor de tête et nous aurons des arguments à faire valoir », nous avait récemment déclaré Melchior Miniopoo. Du côté de la formation de Rivière-du-Poste, la confiance a été placée en Palveej Gungah dans le rôle d’entraîneur.
Par contre, l’Association Sportive Baie-du-Cap tentera de confirmer son baptême du feu réussi la saison dernière, avec une cinquième place à l’arrivée. Le nouvel entraîneur, Daniel Lecoquin, aura à réinstaurer la confiance voulue dans un groupe qui a perdu quelques éléments.
Reste que la situation s’annonce plus compliquée pour les autres forces en présence. Le Curepipe Starlight, avec un effectif jeune, souffre de l’absence d’un véritable leader, La Tour Koenig VBC et le Club Sportif Trotters de Quatre Bornes tenteront de réaliser quelques résultats probants, tandis que le Pont Blanc VBC avait joué aux abonnés absents lors de la Republic Cup. Pour cette dernière formation qui avait échappé de peu au couperet la saison dernière, il s’agira de se ressaisir.