La sélection mauricienne en action aux championnats d’Afrique de boxe Elite comprendra finalement neuf éléments. Après des démarches effectuées au début de cette semaine, des sources de financement ont pu être trouvées pour le déplacement de Sharvin Kumar Beedassee. Ce dernier, qui était en action à la Strandja Cup en Bulgarie en mars, évoluera ainsi dans la catégorie -48 kg au cours de cette compétition qui se déroulera au Congo-Brazzaville du 17 au 25 juin.
Ce sera donc une sélection mauricienne quasi complète qui sera en action lors de cette échéance qualificative pour les championnats du monde prévus en Allemagne en août. Seul manquera à l’appel un représentant dans la catégorie +91 kg. Pour rappel, les autres boxeurs retenus sont David Rolfo (-52 kg), Jordy Vadamootoo (-56 kg), John Colin (-60 kg), Richarno Colin (-64 kg), Merven Clair (-69 kg), Jean-Luc Rosalba (-75 kg), Cédric Olivier (-81 kg) et Kennedy St Pierre (-91 kg).
« À travers la sélection de Sharvin Beedassee, nous avons voulu démontrer que les boxeurs qui sont assidus et qui consentent à des sacrifices au cours des séances d’entraînement peuvent être récompensés. Il demeure un boxeur d’avenir qu’il faut encourager et encadrer », avance Indiren Ramsamy, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB). Ce dernier a tenu également à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Mauritius Ports Authority pour leur soutien.
Cette compétition devait se tenir à partir de ce soir, mais a été reportée suite à une demande de l’Association internationale de boxe amateur (AIBA). Dans cette dernière ligne droite de la préparation, les dirigeants de l’AMB ont de nouveau fait appel à la fédération botswanaise pour un camp d’entraînement en commun à Maurice. En cas de réponse négative, la fédération seychelloise sera sollicitée. Le dernier recours sera un stage semi-résidentiel à Maurice.
La délégation mauricienne dirigée par Gérard Louis, 2e vice-président de l’AMB, comprendra également le conseiller technique d’origine cubaine, Roberto Ibanez, et l’entraîneur Gino Paul. Toutefois, le stage que devait suivre ce dernier au Congo-Brazzavile pour l’obtention d’une étoile a été annulé.