Les coureurs mauriciens ont pris l’avion hier matin pour se rendre en Afrique du Sud où ils disputeront les championnats d’Afrique de cyclisme sur route à partir de lundi. Ils sont arrivés à Pietermaritzburg dans le courant de la journée d’hier et ont pris leurs quartiers à 2 km de Watburg, qui sera la permanence et le lieu de départ et d’arrivée des épreuves.
Les choses sérieuses vont commencer très vite pour la sélection mauricienne, qui affrontera dès lundi sa première épreuve à ces championnats, soit le contre-la-montre par équipes en masculin. C’est d’ailleurs dans cette optique que la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) a délégué une équipe de six coureurs en Afrique du Sud. Tout cela fait partie de la préparation en amont en vue des JIOI 2015, à La Réunion.
Pour l’instant, la composition de l’équipe n’est pas encore connue, l’entraîneur national José Achille ayant jusqu’à dimanche pour annoncer les noms des coureurs qui participeront à la course. La première course, longue de 48 km, jettera les bases pour la suite de la compétition, puisque le chrono individuel se disputera sur la même distance. Quatre titres seront décernés à l’issue de la journée de lundi, avec les contre-la-montre juniors (hommes et dames) et seniors/U23 (hommes et dames).
Les Mauriciens seront en action mercredi lors du contre-la-montre individuel. On suivra avec une attention particulière Mike Chong Chin, champion de Maurice en exercice, Yannick Lincoln, le meilleur coureur mauricien en ce qui concerne l’effort solitaire, et Aurélie Halbwachs, médaillée d’or de la spécialité en 2006 à Maurice. Les garçons seront en action sur 48 km. Quant à Aurélie Halbwachs, elle aura à avaler 24 km pour espérer se retrouver sur le podium.
Vendredi, la Mauricienne devra s’aligner à la course en ligne, sur 104 km. Là encore, elle devra faire face à la forte opposition sud-africaine, qui vient d’ailleurs de couronner ses champions. Samedi prochain, ce sera au tour des garçons de tenter quelque chose. En effet, il sera intéressant de suivre le groupe, qui ne s’est jamais retrouvé dans une situation de course à ce niveau. En effet, la dernière participation d’une sélection complète remonte justement à 2006, lorsque Maurice avait organisé les championnats d’Afrique.
Par ailleurs, les dates du Tour de Maurice ont déjà été arrêtées. La course la plus importante du calendrier local a été prévue du 24 au 30 août, soit trois semaines après les JIOI 2015. Mais s’il y a un scénario que la FMC veut à tout prix éviter, c’est celui qui s’est produit l’année dernière, avec deux maillots de leaders sans sponsors. « Nous avons eu un beau Tour, avec du suspense jusqu’à la fin. Mais ces maillots sans aucun parrain ont été un coup dur pour le cyclisme », laisse-t-on entendre du côté de la FMC.
Pour l’instant, la recherche des sponsors a déjà commencé. « Nous avons rencontré quelques-uns qui paraissent intéressés. Nous souhaitons ne pas avoir à revivre la même situation qu’en 2014 ».