Les jeunes coureurs auront l’occasion d’exprimer leur potentiel cette année aux championnats d’Afrique de cyclisme sur route. C’est ce que pense la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), qui a sélectionné sept coureurs, dont deux éléments féminins, pour les championnats continentaux qui se dérouleront du 21 au 26 courant à Casablanca au Maroc.
Yoan Pirogue, Grégory Lagane, Alexandre Mayer, Dylan Reddy et Christopher Lagane ont été retenus pour représenter Maurice en masculin, et Aurélie Halbwachs et Kimberley Lecourt en féminin. Il faut par ailleurs noter qu’Aurélie Halbwachs, troisième l’année dernière en Afrique du Sud, signe son retour à la compétition internationale, après avoir pris près d’une année sabbatique.
La décision de la FMC de ne sélectionner que des jeunes réside dans la recherche de résultats. « Nous pensons que, pour l’instant, nous pouvons rivaliser avec les autres pays chez les espoirs et les juniors », explique Lawrence Wong, président de la FMC. Il n’a pas tort. Les grosses pointures africaines — l’Érythrée, l’Afrique du Sud, l’Algérie et le Rwanda, pour ne citer que ces pays — seront toutes présentes, à la recherche d’un ticket pour les JO de Rio en août prochain. « Ce sera donc assez difficile de faire la différence. Par contre, dans les autres catégories, il y a peut-être des places à prendre. »
Cela dit, la présence des jeunes coureurs s’inscrit également dans une logique de préparation. « Il est nécessaire que les plus jeunes commencent à connaître le niveau africain très tôt », rappelle Lawrence Wong. La présence des jeunes n’est donc pas une grosse prise de risque. « Nous estimons que nous avons plus de chances dans ces catégories. » En outre, deux champions de Maurice seront action. Yoan Pirogue, champion élite 2015, et Christopher Lagane, champion de Maurice junior du contre-la-montre individuel.
Les coureurs mettront le cap sur le Maroc le 19 février. Ils seront de retour le 25, soit un jour avant la course en ligne élite. Ils seront accompagnés de l’entraîneur national, José Achille, et de Caroline Le Blanc, qui agira comme officiel de la FMC.