Le triathlon n’étant par concerné par les prochains Jeux des îles (1er-8 août), toute l’attention de la Fédération mauricienne (FMTri) est désormais braquée sur les championnats d’Afrique prévus le 9 mai à Sharm El Sheik (Égypte) et pour lesquels le mode de qualification a changé.
Cet événement pourrait également déterminer si Maurice pourra ou pas participer aux championnats du monde, a indiqué le président de la FMTri, Alain St Louis. « Tout dépendra des résultats qui seront obtenus aux championnats d’Afrique », précise-t-il cependant. « Mais l’événement phare sera bien les championnats d’Afrique et évidemment quelques étapes de Coupe du Monde, le Triathlon de l’océan Indien et l’étape de Coupe d’Afrique ATU de Sprint, celle-ci étant prévue le 7 juin au Morne ».
Reste que le mode de qualification n’est plus le même pour accéder à l’échéance égyptienne. Après avoir imposé jusqu’à l’année dernière un certain nombre de courses de préparation aux prétendants avant que les meilleurs d’entre eux ne soient sélectionnés à l’arrivée de la course finale de sélection, la FMTri a décidé cette année d’enlever cette obligation tout en maintenant son choix d’établir la sélection sur la course finale.
« Pour nous, il y avait bien une logique derrière les courses de préparation, car elles permettaient de s’améliorer avant la course finale. Mais elles suscitaient trop de polémiques et d’incompréhensions de la part de certains. Donc, nous avons décidé de laisser les triathlètes libres de choisir sans leur imposer quoi que ce soit avant la course de sélection que nous maintenons telle quelle avec les minima », explique Alain St Louis.
Une première course de préparation s’est déroulée au Morne à l’occasion des championnats nationaux de sprint. Deux autres courses auront lieu, la première demain 1er mars au Morne et l’autre le 22 mars, les deux courses sur distance olympique avant la course finale de sélection prévue le 12 avril. Après quoi, les qualifiés seront encadrés lors d’un stage d’affûtage qui devrait se dérouler soit en France avec la Team Charente où évolue la Mauricienne Fabienne St Louis ou à Maurice avec l’aide d’un coach étranger, dépendant toutefois de la disponibilité des sélectionnés par rapport à leurs études.
« Si le stage se déroule en France, selon le plan initial, la sélection mettra de là directement le cap sur l’Égypte ». Il est prévu que la sélection s’envole vers le 4 mai pour débarquer à Sharm El Sheik quelques jours avant l’événement.
Maurice abritera aussi pour la première fois cette année les championnats d’Afrique de Cross Triathlon prévus les 13-14 juin au Domaine de Chazal à Chamouny. Une épreuve test se disputera d’ailleurs le 14 février sur le site où se déroulera cette compétition qui comporte 1 000 m de natation, 30 km de vélo et 8 km de course à pied.
Le All Africa Cross Triathlon Championship sera précédé le 7 juin de l’étape de Coupe d’Afrique de sprint ATU au Morne. Ce sont là les trois événements devant marquer l’année 2015. Un atelier de formation d’officiels technique de niveau 2 animé par le Sud-Africain Cliff Sanders est aussi prévu le 4 juin.