Le clan mauricien pose avec ses médailles, avec à l’avant-plan Kate Foo Kune (short bleu) et Julien Paul (debout, 3e en partant de la gauche)

Julien Paul et Kate Foo Kune sont de nouveau champions d’Afrique de badminton. Hier au Caire, les deux badistes ont reconquis les titres qui leur avaient échappé en 2019 au Nigeria. La victoire est d’autant plus belle pour Kate Foo Kune, qui a connu une deuxième partie de saison marquée par une suspension temporaire.

Pour la petite histoire, l’année dernière, Kate Foo Kune s’était inclinée face à la Nigériane Dorcas Ajoke Adesokan. En 2020, elle signe son retour au premier plan en prenant le dessus sur cette même adversaire, s’imposant en deux sets (21-19, 21-16). Kate Foo Kune signe par ailleurs son cinquième titre africain avec ce succès en terre égyptienne.
Julien Paul s’est de son côté imposé en finale du tournoi masculin en disposant du Nigérian Anuoluwapo Juwon Opevori au terme d’une rencontre âprement disputée. Si le Mauricien a laissé filer le premier jeu (16-21), il a par la suite repris le contrôle des opérations en s’adjugeant les deux sets suivants (21-19, 23-21) pour enlever son deuxième titre africain après celui de 2018.

Paul a par ailleurs frôlé le doublé simple hommes-double hommes. En effet, aux côtés d’Aatish Lubah, le chef de file du badminton mauricien n’a rien pu faire contre les Algériens Koceila Mammeri et Youcef Sabri Medel, ceux-là mêmes qui les avait privés du titre dans le tournoi par équipes. Ces deux médailles d’or sont assorties de deux autres d’argent (par équipes hommes, double hommes), et de deux de bronze (par équipes dames, double mixte).

Cette victoire aux championnats d’Afrique voit Kate Foo Kune faire un bond de huit places en avant au classement mondial. En effet, avant la compétition, la Mauricienne pointait à la 116e place. Il faut savoir que la Nigériane Dorcas Ajoke Adesokan reste la meilleure classée du côté africain, avec une 82e place au classement mondial. Suit l’Égyptienne Hadia Hosny, 107e mondiale, qui devance Kate Foo Kune.

Chez les messieurs, Julien Paul grimpe aussi au classement mondial. Sa progression est d’autant plus impressionnante puisqu’il gagne 13 places et devient le joueur africain le mieux classé. En effet, il pointe désormais à la 82e place, alors que son adversaire en finale des championnats d’Afrique, Anuoluwapo Juwon Opevori, se retrouve à la 111e place, après avoir occupé le 109e rang mondial quelques jours plus tôt.