La cycliste Aurélie Halbwachs fait une croix sur les championnats d’Afrique 2012. Victime d’une chute qui lui donne des douleurs intercostales, elle a préféré renoncer à la compétition africaine. Ce sera donc le junior Sébastien Tyack qui accompagnera Yannick Lincoln.
« Il n’y a rien de trop grave. Les douleurs intercostales m’empêchent de faire des efforts trop violents », explique Aurélie Halbwachs, qui a fait tous les championnats continentaux depuis 2006, année où elle avait été sacrée championne d’Afrique du contre-la-montre individuel.
La déception est donc bien présente pour elle, qui avait calqué son calendrier sur deux compétitions : les JO de Londres et les championnats d’Afrique. « Évidemment, je suis déçue, surtout que faire la course contre des Sud-Africaines est un gros challenge. Mais je préfère me concentrer sur la récupération et attendre la saison 2013. »
Mais elle compte axer sa saison 2013 sur le VTT, « pour le plaisir et pour progresser. » Car son titre de vice-championne d’Afrique cette année a laissé une certaine faim. « Je pense aller en Afrique du Sud pour faire des courses. Il y a de jolis parcours. Mais tout dépendra des moyens. »
Dans le même temps, si les championnats d’Afrique devaient clore sa saison 2012, elle revient sur l’année qui l’a vu participer à ses deuxièmes JO. « Je pense pouvoir dire que j’ai fait une belle saison, même si j’ai eu la malchance de tomber malade avant les JO, puis d’avoir deux pannes lors des compétitions. » Par ailleurs, elle a été courir en Europe. « Cela faisait longtemps que je n’y avais couru là-bas. Cela m’a fait du bien d’être confrontée aux meilleures mondiales. »
Si Halbwachs ne fera pas le déplacement, le comité technique a déjà trouvé quelqu’un pour disputer les championnats d’Afrique. Sébastien Tyack, champion de Maurice juniors sur route, effectuera le déplacement au Burkina Faso. « Il y a des courses pour les juniors. Je pense que c’est le meilleur choix », commente Hervé Flore, président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC).
La FMC se retrouvait à l’origine devant plusieurs choix. Sébastien Tyack fera sa première sortie sous le maillot mauricien. Il disputera le contre-la-montre et la course en ligne des championnats d’Afrique. Le chrono individuel sera long d’une trentaine de kilomètres, alors que la course en ligne fera 110 km de long. « Je pense que j’ai une chance de podium, même si je ne connais pas vraiment le niveau des juniors sud-africains », explique Sébastien Tyack.
Cette sélection pour les championnats d’Afrique vient couronner une saison remplie pour le coureur, qui a démontré des signes de progression en devenant l’un des plus fidèles lieutenants de Yannick Lincoln pendant le Tour de Maurice. « Je vais découvrir un autre niveau et je pense que je pourrai faire quelque chose. »