Deux coureurs sont assurés de faire le déplacement pour disputer les championnats d’Afrique de cyclisme qui se tiendront du 6 au 11 novembre au Burkina Faso. Cette décision de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) survient après que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) n’a accordé que Rs 350 000 au lieu des Rs 600 000 demandées initialement.
Les coureurs seront accompagnés d’un dirigeant. Selon toute logique, c’est l’entraîneur national, José Achille, qui devrait être du voyage. Pour ce qui est des coureurs, la FMC se retrouve devant le choix d’Aurélie Halbwachs et de Yannick Lincoln. Cependant, il existe une chance — infime — qu’un junior soit du voyage.
« Nous devons voir les implications financières », indique Hervé Flore. Ce qui veut dire que la FMC est actuellement à la recherche de parrains pour financer le voyage d’un jeune coureur. « Nous nous donnons jusqu’à demain soir. Mais l’espoir de trouver un sponsor à si court terme est minime. »
On devrait normalement être fixé demain soir, mais il semblerait que la cause ne soit déjà entendue. Ce n’est pas cette année encore qu’on verra une équipe disputer le chrono par équipes des championnats d’Afrique.
Pour revenir à la compétition elle-même, Maurice sera représentée par deux coureurs, à savoir Aurélie Halbwachs et Yannick Lincoln. C’est la commission technique qui a soumis ces deux noms. « Ce sont les meilleurs coureurs. Mais c’est malheureux qu’ils n’aient pas une équipe à leurs côtés », note Hervé Flore.
Les championnats d’Afrique de cyclisme accueillent depuis trois ans déjà le contre-la-montre par équipes masculin. C’est d’ailleurs la première épreuve de cette édition 2012 (mercredi 7 novembre). Le lendemain, on aura droit au contre-la-montre individuel pour les juniors hommes et l’élite féminine. Ce n’est que vendredi qu’auront lieu les épreuves du chrono réservées aux hommes (élite et U23).
Samedi, deux sorties sont prévues avec la course en ligne des juniors hommes et celle des seniors dames. Ce n’est que dimanche que les deux catégories reines (U23 et élite hommes) seront en action dans la course en ligne, longue de 170 km. Ce qui constitue un gros changement — plus de 30 km — par rapport au tracé 2011.
On se souviendra que l’année dernière, l’Afrique du Sud avait terminé la compétition à la première place, avec pas moins de 11 médailles (3 or, 5 argent, 3 bronze). La Mauricienne Aurélie Halbwachs avait réussi le tour de force de se placer sur les podiums du contre-la-montre et de la course en ligne et avait ramené deux médailles de bronze.