Alors que le feu vert du ministère de la Jeunesse et des Sports est quasiment obtenu, les tireurs mauriciens mettent actuellement la dernière touche à leur préparation en vue des championnats d’Afrique de kick-boxing. Une compétition qui se déroulera au gymnase Mahamashima à Madagascar du 27 au 30 courant.
Pour rappel, la délégation mauricienne comprendra sept tireurs, à savoir, Burtland Simiss, Fabrice Bauluck, Didier Dalon, Angelo Thomas, Facson Perrine, Boris Brissonnette et Fanfan Nagamah. Ils seront accompagnés des entraîneurs Judex Jeannot et Karl Prosper. Nagamah sera le seul à évoluer en full-contact, tandis que les autres défendront leurs chances en low-kick.
Au sein de cette délégation, il faudra noter le retour à la compétition du Rodriguais Facson Perrine, qui est attendu au pays ce week-end. Ce tireur avait été éliminé dès son entrée en compétition lors de la Coupe du Monde et n’avait pas été retenu pour le gala en Afrique du Sud.
Certes, les tireurs mauriciens, à l’image de Fabrice Bauluck, James Agathe et Facson Perrine, se sont toujours défendus honorablement aux différentes éditions de cette compétition continentale. D’ailleurs, Bauluck et Perrine auront un titre à défendre.
Même si la concurrence s’annonce rude avec la présence des Marocains et Algériens et le fait que les Malgaches évolueront devant leur public, Judex Jeannot fait preuve d’une certaine confiance. « Les tireurs sont bien dans leur tête. Nous ne reviendrons pas au pays les mains vides », avertit-il.
D’ailleurs, la préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions et la nette victoire face aux Sud-Africains n’a pu que mettre les représentants mauriciens davantage en confiance. « Notre gros souci sera l’arbitrage. Sinon, les tireurs devraient faire respecter leur poids avant le déplacement », fait ressortir Judex Jeannot.
Il est à noter que Madagascar respectera finalement son engagement après deux renvois de cette compétition. La délégation mettra le cap sur la Grande île mercredi et sera de retour le 2 octobre.