Les leveurs de fonte mauriciens ne rentreront pas bredouilles des championnats d’Afrique qui s’achèvent aujourd’hui à Nairobi.
Shalinee Valaydon a justifié la confiance placée en elle en décrochant trois médailles de bronze en + 75 kg. Toutefois, ses performances n’ont pas été communiquées à l’épaulé-jeté, l’arraché et au score combiné. Roilya Hanitra Rasoanaivo (-69 kg) a terminé à la 5e place tandis que le junior Ivan Pierrot (- 85 kg) a réalisé trois records nationaux juniors.
Ces championnats d’Afrique servaient de qualification aux Jeux Olympiques de Londres cet été (27 juillet-12 août). Autant dire qu’avec ses médailles de bronze Shalinee Valaydon a tout au moins des chances d’être pourvue d’une wild card. D’autant que Maurice est l’un des rares pays qui participent régulièrement au sommet africain chaque année.
Concernant le junior Ivan Pierrot, qui concourrait à ses premiers championnats d’Afrique, il a soulevé une charge de 95 kg à l’arraché et 120 kg à l’épaulé-jeté pour réussir un total de 215 kg. Il s’est toutefois aligné chez les seniors et devrait avoir terminé 6e ou 7e au classement, estime-t-on.
Les trois haltérophiles étaient accompagnés de l’entraîneur Gino Sooprayen et Mohit Ramnath, le chef de délégation. Celui-ci a profité de l’occasion pour passer ses examens pratiques d’arbitre de niveau 1 de la Fédération internationale d’haltérophilie. Et ce, à la demande de la fédération mauricienne. Il avait déjà réussi le volet théorique à Maurice en février 2010. Il nous revient qu’il a également réussi au volet pratique. Ses résultats suivront.
Mohit Ramnath aura officié à au moins trois Jeux des îles. Mais à l’inverse des championnats d’Afrique, l’absence d’un jury aux Jeux des îles empêche la tenue des examens d’arbitre de niveau 1. À Nairobi, l’épreuve pratique s’est déroulée en présence de deux membres de la fédération d’Europe d’haltérophilie et un d’Afrique. Maurice devrait être désormais sollicitée pour arbitrer aux prochaines éditions des championnats d’Afrique.
La présente édition avait débuté le 29 mars à Nairobi. La délégation mauricienne rentre au pays jeudi.