Sailesh Ramsaha et Elvis Catherine sont les deux athlètes mauriciens qui représenteront le pays les 18 et 19 mai aux Masters africains d’athlétisme prévus à Gauteng, Pretoria. Ils se sont envolés pour l’Afrique du Sud mercredi et seront en action dans les catégories 40-44 ans et 45-49 ans respectivement.
Elvis Catherine sera au départ du 3 000 m steeple chase, 5 000 m et 10 000 m tandis que son camarade s’alignera aux 1 500 m, 5 000 m et au lancer du disque. Les deux athlètes ont l’habitude de participer chaque année au cross-country national et vétérans et n’ont raté aucune des sept précédentes éditions des Masters africains.
« Nous étions au départ une vingtaine d’athlètes en partance, mais faute de soutien, nous devons nous contenter de deux représentants. De plus, la South African Masters Association (SAMA) s’est prise trop tard pour l’enregistrement qui devait être fait une année à l’avance », regrette May Edmond, présidente de l’Association des athlètes vétérans de Maurice.
Si Sailesh Ramsaha a bénéficié de l’apport du ministère de la Sécurité sociale et du Training and Employment of Disabled Persons Board où il travaille comme préposé, Elvis Catherine, qui compte une trentaine d’années de carrière dans l’athlétisme, a lui assuré personnellement tous ses frais. Il est employé à l’hôpital Brown-Séquard.
« J’avais envie de vivre une nouvelle expérience et je n’ai pas hésité à contracter un prêt pour payer mon billet et mes frais de séjour », confie Elvis Catherine. Quant à Sailesh Ramsaha il avoue que c’est poussé par le désir de connaître la différence de niveau entre les pays qu’il s’est engagé. Le billet d’avion pour Pretoria est au coût de Rs 22 475. Les concurrents ont le droit de s’inscrire à trois épreuves tout au plus. L’inscription pour la première épreuve est de 60 rands (?Rs 240) et pour les deux autres 40 (?Rs 160) chacune, tous au frais de l’athlète.
Ces Masters africains, qui sont biennaux, sont organisés de manière à ne pas coïncider avec les mondiaux des vétérans dont la prochaine édition aura lieu l’année prochaine à Porto Alegre au Brésil. Les Masters africains se dérouleront simultanément avec les 36es Masters d’Afrique du Sud.
Maurice avait accueilli la première édition des Masters africains en 1998, puis en 2002 et 2008. Jean Edmond, qui était à l’origine de la création de l’événement, avait été élu président de l’association de 2006 à 2011 lors de l’assemblée générale de l’African Masters Athletics qui s’était tenue à l’île de La Réunion. Il avait assumé auparavant le rôle de vice-président. Mais depuis juin 2011 lors des mondiaux vétérans à Sacramento (Californie), il est devenu le délégué des pays d’Afrique au conseil de la World Masters Athletics lors de l’assemblée générale de cette dernière.